Angola: Le pays et l'Allemagne analysent les affaires en réunion

Luanda — Des experts des républiques d'Angola et d'Allemagne se réunissent ce mardi, par vidéoconférence, pour discuter du renforcement de la coopération économique et des opportunités commerciales dans les deux pays, à l'initiative d'un consultant de droit angolais et allemand, qui entend relancer les relations entre les deux états.

L'événement vise à fournir les bases pour que les entreprises allemandes et sud-africaines puissent maintenir la meilleure coopération économique avec l'Angola et / ou entre elles, en offrant des services de conseil, d'assistance technique, de gestion de projet, d'échange de connaissances et de développement socio-économique.

Selon la déclaration, le forum prévoit également de mettre en œuvre les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, qui sont un appel urgent à l'action de tous les pays impliqués, à travers la planification de partenariats globaux de haut niveau.

L'événement compte sur la participation des ambassadeurs d'Angola en Allemagne, Balbina da Silva, et d'Allemagne en Angola, Dirk Lölke, le président du Conseil d'administration de l'Agence d'investissement privé et promotion des exportations d'Angola (AIPEX), Henriques da Silva , le délégué de l'économie allemande en Angola, Vandré Spellmeier et la directrice générale de la Farm Clau-Renilson, Claudeth Traguedo.

«L'Allemagne et l'Angola - Coopération économique et opportunités d'affaires» est le premier des 4 webinaires qui auront lieu tout au long de cette année, toujours dans la perspective de créer et de renforcer un réseau d'entreprise entre l'Afrique et l'Europe, en particulier l'Angola et l'Allemagne.

C'était en février 2020, que l'Angola et l'Allemagne avaient signé, à Luanda, deux accords de coopération dans les domaines des services de transport aérien et de la formation technico-professionnelle.

Les documents ont été paraphés en présence du Chef de l'État angolais, João Lourenço, et de la chancelière allemande, Angela Merkel, qui se trouvait, à l'époque, dans le pays pour une visite de travail de quelques heures, marquant une étape importante dans le renforcement relations de coopération entre les deux pays.

Le premier accord a été signé par le ministre angolais des transports, Ricardo D'Abreu, et l'ambassadeur d'Allemagne en Angola, Dirk Loke. Le second a été signé par le ministre angolais des Ressources Minérales et du Pétrole, Diamantino Azevedo, et par la secrétaire générale du Service et échange académique allemand, Dorothea Ruland.

L'événement vise à fournir les bases pour que les entreprises allemandes et sud-africaines puissent maintenir la meilleure coopération économique avec l'Angola et / ou entre elles, en offrant des services de conseil, d'assistance technique, de gestion de projet, d'échange de connaissances et de développement socio-économique.

Selon la déclaration, le forum prévoit également de mettre en œuvre les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, qui sont un appel urgent à l'action de tous les pays impliqués, à travers la planification de partenariats globaux de haut niveau.

L'événement compte sur la participation des ambassadeurs d'Angola en Allemagne, Balbina da Silva, et d'Allemagne en Angola, Dirk Lölke, le président du Conseil d'administration de l'Agence d'investissement privé et promotion des exportations d'Angola (AIPEX), Henriques da Silva , le délégué de l'économie allemande en Angola, Vandré Spellmeier et la directrice générale de la Farm Clau-Renilson, Claudeth Traguedo.

«L'Allemagne et l'Angola - Coopération économique et opportunités d'affaires» est le premier des 4 webinaires qui auront lieu tout au long de cette année, toujours dans la perspective de créer et de renforcer un réseau d'entreprise entre l'Afrique et l'Europe, en particulier l'Angola et l'Allemagne.

C'était en février 2020, que l'Angola et l'Allemagne avaient signé, à Luanda, deux accords de coopération dans les domaines des services de transport aérien et de la formation technico-professionnelle.

Les documents ont été paraphés en présence du Chef de l'État angolais, João Lourenço, et de la chancelière allemande, Angela Merkel, qui se trouvait, à l'époque, dans le pays pour une visite de travail de quelques heures, marquant une étape importante dans le renforcement relations de coopération entre les deux pays.

Le premier accord a été signé par le ministre angolais des transports, Ricardo D'Abreu, et l'ambassadeur d'Allemagne en Angola, Dirk Loke. Le second a été signé par le ministre angolais des Ressources Minérales et du Pétrole, Diamantino Azevedo, et par la secrétaire générale du Service et échange académique allemand, Dorothea Ruland.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.