Guinée: FEGUIFOOT - Le retour d'Amadou Diaby divise la commission d'éthique

23 Février 2021

Après la décision du président de la commission d'éthique de la Fédération Guinéenne de Football rétablissant Amadou Diaby dans ses fonctions de 1er vice-président de la Feguifoot, les voix s'élèvent contre cet acte au sein de ladite commission. Ce lundi 22 février 2021, à travers un communiqué, Amadou Tham Camara a suspendu deux de ses membres pour l'organisation d'une réunion illégale.

Le dossier Amadou Diaby continue de faire couler salive et encre dans le monde sportif guinéen. Faute de preuve, la commission d'éthique de la fédération guinéenne de football s'est rétractée en rétablissant Amadou Diaby dans ses fonctions de vice-président de la FEGUIFOOT.

« J'ai vu la décision de faire réintégrer Amadou Diaby en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés par les statuts de la loi et le code d'éthique de la fédération guinéenne de football qui me permet de prendre certaines décisions seules. Vous savez le Tribunal Arbitral de Sport en amenant l'affaire a demandé à ce que certaines conditions soient remplies. Notamment, une commission de recours qui n'a pas été mise en place et qui a souhaité que certains témoins soient interrogés.

Malheureusement, ces témoins-là se sont rétractés par ces témoins-là sont proches de Monsieur Paul Put. Comme Paul Put a été sévèrement condamné par la commission d'éthique. Donc, en deuxième instruction, ces témoins ont décidé de ne plus témoigner. Avec toutes ces difficultés, j'étais obligé de constater qu'il était difficile de poursuivre la procédure », a indiqué Amadou Tham Camara, président de la Commission d'Ethique de la FEGUIFOOT.

Après la prise de cette décision par le président du comité d'éthique, 7 membres sur 8 ont signé une pétition hors du siège de la fédération guinéenne de football pour dénoncer l'acte posé par Tham.

« La Commission d'Ethique est un organe juridictionnel. C'est- à dire c'est comme un tribunal. Moi je suis le président, il y a le procureur de la république, il y a le juge d'instruction. Donc, dans un dossier, nous ne sommes pas obligés d'avoir les mêmes avis. Mais comme c'est moi qui tranche, c'est ma décision qui s'impose à tout le monde. C'est ce que j'ai fait. Maintenant, s'ils ne sont pas d'accord avec ça, ce n'est pas de se réunir entre eux pour prendre certaines décisions. C'est de nous faire appel tout simplement », a-t-il ajouté,

Ce vendredi 19 février le président du comité d'éthique à pris une décision suspendant deux membres de la commission pour avoir tenue une réunion hors du siège. Il qualifie leur acte d'illégal. C'est dans ce contexte de crise au sein de cette commission que Amadou Diaby a annoncé son retour à Conakry ce jeudi.

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.