Congo-Kinshasa: Dossier ex-Mama Yemo - Des Députés nationaux élus de Kinshasa chez Gentiny Ngobila

Depuis quelques mois, l'hôpital général de Kinshasa (ex Mama Yemo) connaît des troubles et conflits de succession au poste de Médecin Directeur de ce grand hôpital de la Capitale RD Congolaise.

Informés de cette situation, les Députés nationaux élus de la ville de Kinshasa se sont rendus chez Gentiny Ngobila, gouverneur de la Ville, le lundi 22 février 2021. Reçus à l'hôtel de ville par le numéro de la ville, la délégation composée des honorables Eliezer Ntambwe, Ados Ndombasi, Charlotte Masiala ainsi que Auguy Kalonji sont venus recueillir des explications auprès du gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka sur les désordres qui paralysent, entant qu'élus du peuple.

Au sortir de leur audience, ces élus nationaux ont fait savoir qu'après avoir écouté l'autorité urbaine, une confrontation sera organisée dès mardi 23 février au Palais du peuple entre le Ministère national de la santé publique et le gouvernement provincial de Kinshasa, en présence de la délégation syndicale de l'ex-Mama Yemo. « L'objectif étant d'examiner à fond ce dossier jusqu'à savoir à qui revient la compétence de nommer un comité de gestion à l'hôpital général de référence de Kinshasa », ont-ils fait savoir avant d'ajouter que dans ses éléments de réponse, le gouverneur Gentiny Ngobila leur a suggéré d'aller aussi vers le Premier ministre sortant, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui a également été saisi par écrit sur le dossier de l'ex-Mama Yemo.

Il faut signaler qu'avant l'hôtel de ville de Kinshasa, ces députés nationaux ont commencé leur démarche par le ministère national de la santé publique, puis à l'hôpital général de référence de Kinshasa.

Pour rappel, il plus de cinq mois qu'il y a le désordre dans cette structure sanitaire, un désordre occasionné par la nomination d'un nouveau médecin directeur, par le gouverneur de la ville de Kinshasa.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.