Angola: Le conseil d'administration de la BCI toujours en fonction

Luanda — Le conseil d'administration de la Banque de commerce et d'industrie (BCI) est en plein exercice de ses fonctions, contrairement à ce qui circule sur les réseaux sociaux, informe l'institution dans un communiqué.

Depuis lundi, sur certaines plateformes numériques, des informations circulent selon lesquelles des membres de l'actuel conseil d'administration de la BCI étaient détenus, pour détournement de fonds présumé.

En réaction à ces spéculations, l'institution financière souligne que le conseil d'administration exerce pleinement ses fonctions, visant une privatisation rapide et réussie plus tard cette année.

« Le processus de privatisation est le plus grand objectif à court terme de la Banque et, pour cela, il est important de maintenir la qualité des actifs, parmi lesquels l'image et l'efficacité des opérations, et la protection du secret bancaire afin de garantir la continuité de la confiance que les clients ont placée au cours de ces 29 années », lit-on dans la note parvenue à l'Angop.

Le processus de privatisation des actifs de l'État à la Banque de commerce et d'industrie (BCI), mené par l'Exécutif angolais, pourrait s'achever en juin de cette année.

À cet effet, la Standard Bank de Angola (SBA) fournit des services d'intermédiation financière, dans le cadre de sa privatisation, comme prévu dans le programme de privatisations (PROPRIV).

Depuis lundi, sur certaines plateformes numériques, des informations circulent selon lesquelles des membres de l'actuel conseil d'administration de la BCI étaient détenus, pour détournement de fonds présumé.

En réaction à ces spéculations, l'institution financière souligne que le conseil d'administration exerce pleinement ses fonctions, visant une privatisation rapide et réussie plus tard cette année.

« Le processus de privatisation est le plus grand objectif à court terme de la Banque et, pour cela, il est important de maintenir la qualité des actifs, parmi lesquels l'image et l'efficacité des opérations, et la protection du secret bancaire afin de garantir la continuité de la confiance que les clients ont placée au cours de ces 29 années », lit-on dans la note parvenue à l'Angop.

Le processus de privatisation des actifs de l'État à la Banque de commerce et d'industrie (BCI), mené par l'Exécutif angolais, pourrait s'achever en juin de cette année.

À cet effet, la Standard Bank de Angola (SBA) fournit des services d'intermédiation financière, dans le cadre de sa privatisation, comme prévu dans le programme de privatisations (PROPRIV).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.