Congo-Brazzaville: Kick-boxing - Reprise des entrainements collectifs au complexe sportif de Pointe-Noire

Après plus d'une année de trêve imposée par la pandémie à coronavirus, Covid-19, les pratiquants de kick-boxing et Full-contact de la ville océane se remettent timidement au travail.

Le 21 février, à la faveur de leur troisième regroupement, les fulleurs des clubs ponténégrins ont bénéficié d'une grande séance d'entrainement à l'esplanade du complexe sportif de Pointe-Noire, sous la supervision de quelques techniciens du comité national de la discipline et des clubs de la place parmi lesquels, Me Terance et Me Anicet Bavoumina.

« Nous sommes là pour les entraînements d'ensemble avec tous les élèves afin de les préparer aux tournois interclubs qui s'annoncent ainsi qu'au championnat national, parce que d'ici peu nous aurons une fédération, nous sommes tenus aux bons résultats. C'est pourquoi, je demande à tous ceux qui sont encore à la maison de se reveiller . On ne pratique pas le sport seulement pour les compétitions, mais avant tout pour le maintien de la santé.», a indiqué Me Térance.

De son côté, Me Anicet Bavoumina a signifié que la pandémie du coronavirus les a mis à mal durant une année. « Nous avons passé presque une année sans rien faire à cause du covid-19. Voilà pourquoi, cette année, nous avons pensé réunir tous les clubs à temps pour nous remettre au travail avant d'organiser les tournois interclubs », a-t-il déclaré.

Les techniciens ont, par ailleurs, lancé un appel à tous ceux qui voudraient pratiquer le kick-boxing de se joindre à eux tous les dimanches au complexe sportif de Pointe-Noire.

Soulignons que le comité départemental de Kick-bonxing compte actuellement plus de sept clubs, à savoir Infinitif, Fighter combat club, Club attaque des titans, Warriors club F.F., Team-never stop, club USA et Union club.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.