Nigeria: Des tirs de mortiers de jihadistes font 10 morts et 21 blessés à Maïduguri

Explosion d'une bombe à Maiduguri

lusieurs obus se sont abattus sur la ville et ont touché les quartiers densément peuplés d'Adamkolo et de Gwange. Selon le chef d'une milice pro-gouvernementale, joint par l'AFP, les obus ont étés tiré par des terroristes de Boko Haram.

C'est depuis Kaleri, un quartier en périphérie de Maïduguri, que les terroristes auraient tiré leurs obus. Selon des témoignages sur place, les jihadistes auraient franchi les fossés qui protègent Maïduguri, seraient ensuite entrés dans Kaleri et auraient ouvert le feu. Cet homme était présent au moment de l'attaque.

« J'étais à côté lorsque que j'ai entendu l'explosion d'une bombe. En m'approchant, j'ai vu de nombreuses victimes à terre. Nous les avons secourues et les avons transportées à l'hôpital en voiture. Ils étaient au moins seize », explique ce témoin au micro de Bilyaminou Youssouf, le correspondant de la rédaction de RFI hausa.

Après l'attaque, les hommes armés seraient repartis vers le village de Boboshe, à une centaine de kilomètres à l'est de Maïduguri. Cette localité est connue pour être un fief de Boko Haram.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.