Gabon: Les mesures face à la Covid-19 passent mal

photos-gratuites.org
Vue Libreville
23 Février 2021

Depuis quelques jours, des habitants de la capitale et d'autres grandes villes, bravent le couvre-feu en tapant sur des casseroles et des bidons.

Le Gabon a rallongé, il y a quelques jours, son couvre-feu, le faisant commencer dès 18H00 au lieu de 20H00. Le pays a interdit les entrées et sorties de la capitale vers les provinces, afin d'enrayer une "hausse inquiétante" des cas de Covid-19.

Les bars et les discothèques sont fermés depuis près d'un an et des secteurs entiers de l'économie et, surtout, l'économie informelle dont vivent d'innombrables familles, sont sinistrés, ce qui a déclenché de récents mouvements de colère.

Deux hommes ont été tués par balles jeudi dernier à Libreville dans des manifestations contre les mesures restrictives de lutte contre la Covid-19.

Ce lundi (22.02.2021), un collectif de jeunes gabonais appartenant à un mouvement spontané baptisé "Care", a déposé un mémorandum au Bureau des nations unies pour l'Afrique centrale (UNOCA) et au Conseil économique, social et environnemental (CESE) pour solliciter un allègement des mesures de restrictions contre la Covid 19.

Une enquête internationale

Le collectif sollicite aussi la participation de l'ONU dans les enquêtes diligentées par le gouvernement gabonais, suite aux décès de deux Gabonais à Libreville et trois blessés à Port-Gentil.

Aurelien Ndemezo est le porte-parole de ce collectif. Joint par la DW, il revient sur la démarche de son mouvement et sur les mesures liées à la Covid-19 au Gabon.

Le Gabon, petit pays d'Afrique centrale peuplé d'un peu moins de 2 millions d'habitants, a été jusqu'alors relativement épargné par la pandémie, avec 13.553 cas détectés officiellement depuis les premiers cas il y a un an, et 75 morts à ce jour.

Mais, "la seconde vague que notre pays traverse est plus que redoutable", a assuré vendredi le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong. "En moins de deux mois, nous avons enregistré plus de 4.000 cas positifs à la Covid-19", ce qui présente environ un tiers du total sur un an, a-t-il poursuivi. Un cas de variant britannique a été officiellement détecté à ce jour, selon lui.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.