Congo-Kinshasa: Consultations/Gouvernement - L'UNC rassurée par les «idées très claires» de Sama Lukonde

Dans la suite des consultations pour la formation du Gouvernement de l'Union Sacrée de la Nation (USN), le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, s'est entretenu ce mardi 23 février à l'hôtel du Gouvernement, avec la délégation du parti politique UNC conduite par son Secrétaire général ad intérim, Aimé Boji.

« Nous venons de rencontrer, sur son invitation, le Premier ministre, pour échanger sur le Gouvernement qui va diriger ce pays pendant les mois et années à venir. Je peux vous dire que notre entretien s'est déroulé dans un climat serein. On a discuté sur nombre des questions pertinentes. Nous sortons de cet entretien rassurés par un Premier ministre qui a des idées très claires sur le programme du Gouvernement mais aussi sur la manière dont il va diriger son équipe très bientôt », a déclaré le SG ai de l'UNC, parti cher à Vital Kamerhe.

Et à lui de préciser : « Nous avons discuté sur des questions liées à l'UNC mais aussi, comme nous faisons partie de la coalition CACH qui a accompagné le Chef de l'Etat pendant la campagne jusqu'à sa victoire, nous avons placé nos échanges avec le Premier ministre dans ce contexte-là. Nous estimons qu'il est important de garder à l'esprit l'histoire du parcours du Président de la République. Par conséquent, la Coalition a joué un rôle de premier plan ».

A noter que les candidats retenus dans le prochain Gouvernement de l'Union Sacrée de la Nation devront, au préalable, avoir un casier judiciaire vierge et signer un Code d'éthique de l'agent public de l'Etat congolais dans lequel ils vont s'engager à se déporter en cas de mise en examen devant la Justice.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.