Guinée: Lambangni/Simambossia (Ratoma) - Inauguration d'une mosquée de 400 places construite par la communauté

23 Février 2021

La mosquée Yattaraya dans le secteur Simambossia, quartier Lambangni Kinifi dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry a été inaugurée ce 19 février 2021 en présence d'autorités religieuses communales, régionales, nationales mais aussi de nombreux fidèles musulmans venus de tous les horizons.

La construction de cette maison de Dieu d'une capacité d'accueil de quatre cents (400) fidèles débuté en 2003. Elle a été construit sur fonds propres par la communauté. Dans son discours de bienvenue, Monsieur Ciré Camara porte-parole de la communauté a dit que c'est le résultat d'une concertation et d'un engagement ferme des hommes et des femmes de bonnes volontés qui ont participé à la réalisation de ce lieu sacré qui va permettre aux fidèles musulmans pour mieux vivre leur spiritualité.

« Aujourd'hui, c'est un jour mémorable pour tous les fidèles musulmans. Que Dieu nous donne la bénédiction d'une personne qui a participé à l'ouverture d'une mosquée. Nous sommes fiers de cette œuvre construite exclusivement sur le bénévolat. L'unique source de financement est celle des citoyens de la communauté et d'autres personnes de bonne volonté. Pour la petite histoire, le projet de construction de cette mosquée remonte à 2003 lorsque Mamadou Yattara décédé en 2007, paix à son âme, a décidé d'offrir gracieusement à la communauté ce domaine qui abrite aujourd'hui cette maison de Dieu et qui porte désormais son nom. D'où l'appellation : Mosquée Yattaraya. Cet édifice que nous inaugurons en ce jour, est un bâtiment R+1 bâti surune superficie totale de 331 mètres carrés pour une capacité d'accueil de 400 fidèles. Le coût global de réalisation est estimé à un milliard deux cents millions de francs guinéens(1GNF) », a-t-il expliqué.

Selon lui, par construction de ce lieu de culte, la communauté musulmane de Lambangni/Simambossia veut exprimer sa foi, exprimer ce qui la ressemble dans une fidélité par rapport à un acte fondateur, celui de la prière, de la prosternation et de l'adoration.

« Notre identité spirituelle donne lumière à notre identité citoyenne. Que le bon Dieu fasse de cette mosquée un lieu de retrouvaille et de communion envers notre créateur Allah. Nous espérons que nous garderons le même ferveur religieuse que nous avons eu pour la construction de cet édifice afin d'améliorer notre quotidien de musulman et palier nos manques d'infrastructures religieuses. C'est le moment de saluer tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de cette noble œuvre de Dieu. Plusieurs de nos concitoyens dévoués à l'islam et qui ont soutenu la construction de cet édifice ne se retrouvent pas aujourd'hui parmi nous pour assister à ce couronnement. Nous prions Dieu, le tout puissant qu'il les accueille dans son paradis céleste », a-t-il conclu.

Au nom du secrétaire général des affaires religieuses, Docteur Mohamed Lamine Diallo imam à l'université Gamal Abdel Nasser de Conakry et directeur national de la Zakat a dit que cet exemple des citoyens de cette localité prouve à suffisance que si on se donne les mains, on peut réussir dans les différents projets communs.

Poursuivant, il invite à la pérennisation et à la maintenance de cette maison de Dieu après avoir rappelé que celui qui construit une mosquée ici sur terre, Dieu lui réservera une mosquée à l'au-delà.

La cérémonie s'est terminée par des prières pour la paix, la cohésion sociale dans la localité en particulier et dans tout le pays en général.

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.