Sénégal: Dakar offre 10% de ses premières doses à la Gambie et à la Guinée Bissau

Dakar — Le président sénégalais a décidé de mettre à la disposition de la Gambie et de la Guinée Bissau 10% des 200 000 premières doses de vaccin reçus de la firme pharmaceutique Sinopharm, a annoncé le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

"Nous sommes dans un environnement interdépendant où nos pays sont liés par la géographie et l'histoire et il faut faire jouer la solidarité", a dit M. Sarr en marge du lancement de la campagne nationale de vaccination, mardi, dans les jardins du ministère de la Santé et de l'Action sociale.

Pour Abdoulaye Diouf Sarr c'est important de prendre en compte cet aspect de "solidarité", puisque depuis l'annonce de l'arrivée des vaccins au niveau mondial, les pays riches avaient accaparé les premières doses. D'où l'importance pour le Sénégal de jouer la carte de la coopération Sud-Sud dans la riposte contre la pandémie.

Diouf Sarr a aussi rassuré sur la disponibilité prochaine du vaccin russe Spoutnik V avant l'arrivée en mars des 1300 000 doses de l'initiative Covax pilotée par l'Organisation mondiale de la Santé et l'Alliance pour le vaccin (Gavi).

Interrogée par l'APS, la ministre des Affaires étrangères Aissata Tall Sall a souligné que le chef de l'Etat a concrétisé l'appel à la solidarité lancé au forum de Paris en novembre en décidant d'octroyer 20 000 doses de vaccin à ces deux pays.

"Il est inacceptable que les grandes puissances puissent acquérir le vaccin et laisser en rade les pays en voie de développement", avait souligné le chef de l'Etat.

Pour Me Aissata Sall, le chef de l'Etat ne parlait pas au nom du Sénégal mais au nom de tout le continent africain.

Ainsi, le Sénégal avait pris l'engagement, malgré l'initiatve Covax, qu'il ferait tout pour que les pays africains puissent accéder à ce vaccin, a t-elle indiqué.

"Ce qu'il (Maky Sall) a reproché aux pays riches qui ont accaparé les premières doses sur le marché, il n'a pas voulu qu'on le reproche à notre pays", a t-elle expliqué pour justifier l'acte du Sénégal en direction de ses deux voisins.

Le ministre de la Santé a été la première personne à recevoir le vaccin sous les caméras et les photographes venus immortaliser l'événement qualifié "d'historique".

L'ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, actuel PCA de la compagnie nationale Air Sénégal, le député de la majorité, Djibril War, et la ministre des Affaires étrangères Aissata Tall Sall ont été également vaccinés.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.