Sénégal: VITE DIT! Souffles de massage

23 Février 2021

Selon Friedrich Nietzsche, est considéré comme dépravé tout animal, toute espèce, tout individu qui perd ses instincts, qui choisit, qui préfère ce qui lui fait mal. Enfin, c'est ce que disent les philosophes, à tout le moins les gens qui ont la puissance de lecture à même de comprendre certaines situations.

Il se trouve que les gens n'écoutent plus dans le pays. Pas plus qu'ils ne lisent. Sinon, ils auraient entendu ce qu'ont écrit les pères fondateurs. Écoutez Birago Diop et ses « Souffles » : « Écoute plus souvent les choses que les Patriotes ; Entends la voix de l'Eau dans les salons de massage ».

On peut y ajouter des choses élémentaires comme le craquement des douleurs lombaires en sanglots ; entends le bruissement des filles qui arrivent ; entends le feulement perfide de leurs perles. Tchaak, tchaak ! Écoute le chuintement de leurs petites paroles quand elles décident de te passer sur le dos ! Aïe, c'est la faute à personne !

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.