Egypte: Le pays et la Hongrie confirment la profondeur de la coopération commune

Les ministres des Affaires étrangères de l'Egypte, Sameh Choukry, et de la Hongrie, Péter Szijjártó, ont confirmé mardi la profondeur de la coopération entre les deux pays dans les divers domaines, et ce lors d'une conférence de presse conjointe tenue au terme de leur entretien au Caire.

M. Choukry a favorablement accueilli son homologue hongrois, qui effectue une visite éclair au Caire et à Alexandrie dans le cadre de la continuité des relations étroites entre les deux pays, lesquelles ont connu un bond ces dernières années, indiquant le consensus de vues des deux pays sur de nombreuses questions.

Le ministre égyptien a souligné que les pourparlers s'étaient axés sur le soutien des relations dans les divers domaines.

Il a fait état également de la signature d'un mémorandum d'entente sur la coopération internationale dans le domaine de développement et d'un autre sur la coopération entre les musées agricoles égyptien et hongrois.

Et le ministre d'ajouter que les échanges commerciaux avaient également été discutés, expliquant que la visite du ministre hongrois intervenait à l'occasion de l'inauguration d'un projet important sur la fourniture de 1300 wagons à l'Autorité des chemins de fer égyptiens lors d'une cérémonie qui se tiendra à Alexandrie.

M. Choukry a souligné la nécessité d'un soutien accru de l'Union européenne à l'Egypte face aux défis auxquels elle est confrontée dans la région, en plus des défis communs, notamment la réalisation de la paix et de la stabilité au Moyen-Orient, le règlement de la cause palestinienne et la lutte contre le terrorisme et l'immigration clandestine.

"Nous avons arrêté l'immigration clandestine par voie maritime depuis les côtes égyptiennes, grâce aux efforts déployés par le gouvernement égyptien pour générer des emplois à un grand nombre de citoyens et d'immigrants qui vivent en Égypte, ainsi que l'affrontement par les forces armées et navales des tentatives d'accès aux côtes européennes", a-t-il dit.

Pour sa part, le ministre hongrois a évoqué les relations distinguées avec son homologue égyptien, avec qui il s'est entretenu plus de dix fois dans de nombreux pays du monde, soulignant l'importance de ces rencontres de nature à donner plus d'élan aux relations bilatérales, renforcer les intérêts hongrois et égyptiens et accroître les opportunités de consolidation des intérêts communs.

Les relations entre les deux pays, a-t-il dit, sont basées sur le respect mutuel et les intérêts communs dans les domaines sécuritaire et économique.

Le ministre hongrois a indiqué que les compagnies hongroises jouaient un rôle croissant en Égypte, notant qu'une entreprise hongroise avait construit de grandes pompes à eau au Sinaï et modernisé les grandes grues du port d'Alexandrie.

Il a ajouté que l'Égypte avait réussi en six ans à arrêter complètement l'immigration clandestine vers l'Europe.

Evoquant la coopération dans les domaines du gaz naturel et de la migration clandestine, le ministre a affirmé le souci de son pays de varier les sources du gaz, faisant état des négociations menées avec l'Egypte pour l'achat du gaz liquéfié et évoquant l'opportunité pour l'Egypte d'acheminer le gaz vers l'Europe à travers la Hongrie.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.