Angola: Covid-19 - Le pays prévoit de vacciner 53% de la population

Luanda — L'Angola prévoit de vacciner 53 % de la population contre le Covid-19, sur un total de 16, 4 millions de personnes, en deux phases, a annoncé mardi, à Luanda, la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

S'exprimant lors d'une interview à la Télévision Publique d'Angola, la ministre a déclaré que 6,4 millions d'habitants seraient vaccinés dans la première phase puis dix millions, dans la seconde.

Selon la ministre, le gouvernement angolais prévoit de recevoir, en deux étapes, environ 15 millions de doses du vaccin contre Covid-19.

La gouvernante a ajouté que le plan était en exécution depuis juillet 2020. Les professionnels de la santé, de la police et d'autres professionnels plus exposés seront les premiers à pouvoir être vaccinés.

Jusqu'au la présente, l'Angola a enregistré 20 584 cas d'infection, dont 500 décès, 19 207 patients rétablis et 877 cas actifs.

Parmi les cas actifs, trois sont en état critique, 11 graves, 32 modérés, 33 ont des symptômes légers et 798 sont asymptomatiques.

Trente-trois 33 patients sont hospitalisés, tandis que 43 personnes sont dans les centres de quarantaine institutionnelle.

Sílvia Lutucuta a informé que trois critères de vaccination avaient été définis: les personnes de plus de 60 ans, qui souffrent de morbidité et les personnes plus exposées, tels que les professionnels de la santé et de la police.

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, des hôpitaux de campagne ont été construits dans les provinces de Cunene et Lunda Norte, le centre de traitement de KM30, à Luanda, et des hôpitaux sont en construction à Cabinda, Benguela et Uíge.

S'exprimant lors d'une interview à la Télévision Publique d'Angola, la ministre a déclaré que 6,4 millions d'habitants seraient vaccinés dans la première phase puis dix millions, dans la seconde.

Selon la ministre, le gouvernement angolais prévoit de recevoir, en deux étapes, environ 15 millions de doses du vaccin contre Covid-19.

La gouvernante a ajouté que le plan était en exécution depuis juillet 2020. Les professionnels de la santé, de la police et d'autres professionnels plus exposés seront les premiers à pouvoir être vaccinés.

Jusqu'au la présente, l'Angola a enregistré 20 584 cas d'infection, dont 500 décès, 19 207 patients rétablis et 877 cas actifs.

Parmi les cas actifs, trois sont en état critique, 11 graves, 32 modérés, 33 ont des symptômes légers et 798 sont asymptomatiques.

Trente-trois 33 patients sont hospitalisés, tandis que 43 personnes sont dans les centres de quarantaine institutionnelle.

Sílvia Lutucuta a informé que trois critères de vaccination avaient été définis: les personnes de plus de 60 ans, qui souffrent de morbidité et les personnes plus exposées, tels que les professionnels de la santé et de la police.

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, des hôpitaux de campagne ont été construits dans les provinces de Cunene et Lunda Norte, le centre de traitement de KM30, à Luanda, et des hôpitaux sont en construction à Cabinda, Benguela et Uíge.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.