Madagascar: Route Tsarasaotra-Ivato - Au moins cinq morts au cours de ce mois

La route Tsarasaotra-Ivato est considérée comme étant l'axe particulièrement meurtrier dans la capitale. Cinq personnes y ont laissé la vie en l'espace de quelques jours

La route de tous les dangers. C'est le moins que l'on puisse dire de l'axe reliant Ivato- Tsarasaotra ces derniers temps. Cinq personnes ont succombé sur cette nouvelle rocade au cours de ce mois de février, selon le comité de la sécurité routière composé par l'association « riders scoot community » et le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie. Les victimes se trouvaient toutes à bord des deux roues. Tout le monde se souvient encore des deux jeunes élèves pilotes d'aviation qui avaient trouvé une mort tragique sur cette route vers le début du mois ou encore du militaire qui a succombé à ses blessures après une chute à scooter. « Nous avons déjà sensibilisé les conducteurs des deux-roues à être prudents sur la route mais des efforts restent encore à faire. Pour réussir, il faut partager les responsabilités et toucher une cible plus large », selon le président de « riders scoot community », Tsiferana Andriamanamidona.

Vigilance. C'est dans cette optique que sera organisée ce samedi la journée de sensibilisation et des soins de premiers secours pour tous les usagers de cette route. C'est une opération conjointe menée par « riders scoot community », la gendarmerie nationale, la police nationale, la croix rouge et le ministère des Transports. Pour la sensibilisation proprement dite, il y a aura un rappel à l'ordre sur les règles de conduite ainsi que sur les détails techniques qui ne devraient pas être négligés par tous les conducteurs comme l'éclairage, la vitesse ou encore le dépassement. Pour les premiers soins, ils seront surtout dédiés aux riverains qui sont les premiers témoins oculaires des accidents qui se produisent sur cette route. Nombreux sont ceux qui ne connaissent pas encore les gestes à adopter lorsqu'un accident survient alors qu'ils contribuent beaucoup à la survie de la victime.

60km/h. C'est la vitesse maximale autorisée sur cette route mais elle n'est pas toujours respectée par les usagers. Le maire de la Commune d'Ivato, Penjy Randrianarisoa, a indiqué que des contrôles seront mis en place pour que cette limitation de vitesse soit respectée. Il n'a pas manqué de brandir des sanctions à l'encontre de ceux qui ne respectent pas cette mesure.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.