Madagascar: Frais de scolarité - Principal obstacle financier à l'éducation

Le rapport de la banque mondiale «the world development Report 2018» note que les frais de scolarité constituent le principal obstacle financier à l'éducation. En effet, «beaucoup trop d'enfants ne sont pas scolarisés simplement parce que leurs parents n'ont pas les moyens de payer les frais de scolarité, d'uniforme et de fournitures».

Une réalité pour des millions de parents et d'élèves malgaches. Si certains parents n'arrivent pas à payer à temps les frais de scolarité de leurs enfants, d'autres ne peuvent simplement pas s'en acquitter. En effet, selon les données recueillies dans le document du PSE ou Plan Sectoriel de l'Education (2018-2022), «en 2017, 88,7 % des parents ont déclaré que le retour de leurs enfants à l'école serait possible si la contribution était gratuite ou plus accessible». Conséquence, le pays affiche un taux de scolarisation de 23 % si l'on se réfère aux statistiques.

Sur les 7 918 135 enfants, adolescents et jeunes en âge d'aller à l'école dans la Grande le, 1 821 171 ne seraient pas scolarisés. La situation constituerait une problématique majeure dans un pays où les écoles privées sont en plein essor et représenteraient respectivement au niveau du collège et du lycée 57 % et 73 % des écoles.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.