Cameroun: Emergence - Charles Foka pour une transition énergétique

L'auteur a présenté l'ouvrage qu'il a récemment commis le 12 février dernier à la presse.

« Bioémergence et emploi pour tous c'est maintenant : une transition énergétique autrement ». Tel est le titre de l'ouvrage récemment paru et qui a été présenté à la presse le 12 février dernier à Yaoundé par l'auteur, Charles Foka. Dans cet ouvrage de 100 pages, l'auteur défend l'idée selon laquelle la bioémergence pourrait assurer un mieux-être aux populations des Etats africains en général et celles du Cameroun en particulier. Cela se fera à travers une transition vers les bioénergies, levier principal pour l'émergence économique. Ceci pourrait se traduire à travers le plein emploi et le développement humain. « S'il y a quelque chose qui m'a interpellé, c'est le fait de considérer que les forêts sont de véritables poumons de la terre, de véritables puits de carbone qu'il faut préserver, et au mieux ne pas y toucher », affirme l'auteur dans son avant-propos.

Selon Charles Foka, cet ouvrage est le résultat d'une réflexion sur la relation entre croissance économique et bien-être du citoyen. Il se donne comme objectif de contribuer à une prise de conscience collective, au débat sur les enjeux et les perspectives de développement durable. Bien plus, l'auteur précise que les opportunités qu'offre la bioénergie, pourraient réduire considérablement le taux de chômage des jeunes. Cette transition énergétique serait également un outil efficace de lutte contre le réchauffement climatique avec les catastrophes naturelles qui en résultent. Pour soutenir son idée, Charles Foka aborde des thèmes aussi variés que le libéralisme économique et la crise économique mondiale, le développement durable, la transition énergétique, l'agriculture et la sylviculture durables, l'écotourisme, les pôles de compétitivité, le développement social et l'immigration clandestine.

En clair, pour l'auteur, l'ouvrage est un plaidoyer à l'adresse des administrations publiques, Collectivités territoriales décentralisées, chefferies traditionnelles, représentations consulaires, organismes d'appui au développement, chambres consulaires, les associations patronales, étudiants, chercheurs et experts et à toute la population. En ce sens que l'ouvrage donne des outils nécessaires à la transformation de toute richesse naturelle en facteur de l'amélioration des conditions de vie des populations.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X