Congo-Brazzaville: Présidentielle 2021 - La Lapade invite les candidats au respect des principes légaux

La ligue des associations pour la paix, la démocratie et les élections (Lapade) a, au cours d'une assemblée générale extraordinaire organisée le 23 février à Brazzaville, invité les candidats à l'élection présidentielle du 21 mars au respect de la loi électorale et de la Constitution.

Membre de la Coordination nationale des réseaux et associations de la société civile pour la gouvernance électorale et démocratique (Coraged), la Lapade a rappelé dans son communiqué final que le processus électoral est rigoureusement encadré par la loi électorale en vigueur. C'est ainsi qu'elle souhaite que le recours à la Cour constitutionnelle soit le seul moyen de contestation pour épargner au peuple les péripéties des troubles postélectorales.

« La campagne électorale est un moyen pour les candidats de mobiliser et de convaincre un électorat autour d'un projet de société en vue d'obtenir la majorité des suffrages exprimés le jour du scrutin et non un moyen de tenir des discours discourtois et injurieux susceptibles de mettre en péril l'unité nationale », ont rappelé les participants à cette rencontre tenue à la Maison de la société civile.

Cette ONG a, par ailleurs, exhorté les différents candidats au sens élevé des valeurs républicaines et au patriotisme afin que la paix et l'unité nationale priment durant la période électorale. Quant aux électeurs, elle les a invités à voter pour le candidat de leur choix et à ne pas se laisser intimider ni corrompre.

Soucieuse de la bonne tenue du prochain scrutin présidentiel, la Lapade a déploré le silence des autorités locales, notamment du Conseil supérieur de la liberté de communication et de la Commission nationale électorale indépendante au regard des affiches électorales qui occupent déjà les espaces publics dans les grandes villes du pays avant même le lancement de la campagne.

Présidant les travaux, le coordonnateur général de la Lapade, Markos Hollat-Louis, a rappelé que la démocratie est aussi une culture et une somme des valeurs. D'où la nécessité de s'approprier et de faire bon usage des nouvelles institutions mises en place. « Nous demandons à l'ensemble des concitoyens de préserver ses acquis démocratiques. Sur le processus électoral, la loi électorale congolaise créée les conditions d'organisation d'une élection libre, transparente et juste », a-t-il déclaré.

Notons que les participants à cette assemblée générale ont également suivi la présentation du plan d'action 2021-2026 ; la restitution des travaux des journées scientifiques sur la société civile, la démocratie, les valeurs républicaines, les élections et la citoyenneté.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.