Sénégal: Macky Sall sur l'affaire Ousmane Sonko - «J'ai suffisamment à faire pour être dans ses bassesses»

24 Février 2021

Accusé par les partisans d'Ousmane Sonko d'être derrière les accusations de viols contre leur mentor, Macky Sall dément et dit regretter le déroulement de ces événements.

Sur les ondes de Radio France Internationale (Rfi) hier matin, le chef de l'Etat a tenu à affirmer : « Je ne suis ni de près ni de loin mêlé à cette affaire. J'ai suffisamment de choses à faire pour me mêler des choses aussi basses ».

Pour la première fois, le chef de l'État Macky Sall s'est ainsi prononcé sur l'affaire Ousmane Sonko qui défraie la chronique. Prenant ses distances par rapport à ce dossier, Macky Sall a fait d'abord savoir qu'il n'est mêlé ni de près, ni de loin à cette affaire qui implique deux citoyens, notamment Ousmane Sonko et la jeune dame, Adji Sarr. « Encore une fois, c'est une affaire regrettable. Je ne sais pas ce qu'il en est dans le fond et je ne souhaite pas, même à mon pire adversaire une telle situation. Il y a une accusation, une procédure en cours, et il ne faut pas mêler le président à des choses qui ne le regarde aucunement... », a laissé entendre le chef de l'Etat sur les ondes de la radio française.

D'ailleurs, il a fait savoir qu'il avait du temps à consacrer à d'autres urgences plutôt que de comploter pour des choses aussi basses.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.