Cote d'Ivoire: Gestion du Covid-19, foncier rural, transformation de l'économie... - Sidi Touré présente un bilan satisfaisant

23 Février 2021

En présence de plusieurs acteurs du monde des médias, le ministre de la Communication et des Médias et porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, a dressé le bilan de l'action gouvernementale, au regard de son programme d'action prioritaire (Pap) 2020. Cela, à travers une conférence de presse tenue hier, 22 février à son cabinet.

Dans une présentation claire des actions posées par le gouvernement, la communication du conférencier a mis en exergue les efforts déployés par le gouvernement dans les domaines, de l'économie, du social, de la santé, du transport, en faveur des femmes et des jeunes, en vue de satisfaire les Ivoiriens dans divers domaines de la vie socioprofessionnelle. Il l'a signifié à l'entame de sa communication : « La Côte d'Ivoire, à l'instar des autres pays du monde, est confronté à une crise grave liée à la pandémie mais en dépit de cette situation contraignante, le gouvernement a continué avec détermination et engagement les activités jugées prioritaires pour le renforcement du bien-être des populations, conformément à la vision et aux engagements du Président de la République Alassane Ouattara ».

Pour bien présenter à la presse, le bilan de la mise en œuvre des activités du programme d'actions prioritaires (Pap) 2020, le porte-parole du gouvernement a d'abord clarifié l'origine du programme d'actions prioritaires : « L'année 2020 était la dernière année de la mise en œuvre du programme national de développement (Pnd) 2016-2020. Et la dernière du quinquennat du Président de la République. Quinquennat au terme duquel les Ivoiriens ont renouvelé leur confiance lors du scrutin présidentiel afin qu'il continue de déployer son projet de société qui s'est soldé en neuf ans par de nombreux acquis socio-économiques. Le plan d'action Pap de l'année 2020 adopté le 28 janvier 2020 est adossé au Pnd 2016-2020. Il devait permettre de poursuivre et d'accélérer la transformation structurelle de l'économie, notamment, par la densification et la diversification de l'appareil productif industriel, l'amélioration du taux de transformation des matières premières et le développement des chaînes de valeurs dans les principales filières agricoles et minières, ainsi que par le renforcement des infrastructures ou la compétitivité de l'économie ».

Il a aussi fait savoir que les activités inscrites au Pap 2020 ont également permis de faire un bond qualitatif contre la pauvreté à travers l'offre de meilleurs services sociaux de base, notamment l'accès à l'éducation, à la santé, à l'eau potable, à l'électrification, à l'assainissement et au transport. Sans oublier de prendre en compte la mise en œuvre d'une politique efficace pour la promotion des emplois décents pour les jeunes et les femmes.

Selon Sidi Touré, en dépit de nombreuses contraintes survenues à cause de la crise sanitaire qui a entrainé un sérieux ralentissement de l'économie mondiale, voire un arrêt de l'activité dans certains secteurs de l'économie, notamment, dans le secteur du Tourisme et du Transport, situation accentuée par les violences pré et post électorales, l'action gouvernementale a permis d'enregistrer des avancées dans la consolidation des acquis socio-économiques sous le leadership du Président de la République Alassane Ouattara.

En mettant l'accent sur des axes majeurs que sont le renforcement des institutions pour la paix et la bonne gouvernance ; la transformation de l'économie ; l'amélioration des conditions de vie et la promotion de la jeunesse et de la femme, il a donné la preuve d'un travail soutenu et soucieux du mieux-être des populations de Côte d'Ivoire.

Retraites complémentaires et foncier rural

Au titre du renforcement des institutions pour la paix et la bonne gouvernance, il a signifié que l'année 2020 a été marquée par l'adoption de plusieurs réformes majeures portant entre autres, sur la création du régime de retraite complémentaire par capitalisation au profit des agents de l'État ; La dématérialisation des actes administratifs, l'adoption de la loi portant régime juridique de la communication publicitaire. Au niveau du foncier rural, l'action gouvernementale a, a-t-il dit, enregistré la signature de 1956 arrêtés et permis de délimiter effectivement 4 133 territoires de villages dont 131 dans le cadre du projet d'appui à la relance des filières agricoles de Côte d'Ivoire et 4002 dans le cadre du programme d'appui au foncier rural.

Son exposé qui mettait aussi l'accent sur la question de l'urbanisation des grandes régions et districts du pays, a donné l'information selon laquelle l'actualisation du schéma directeur d'urbanisme de Yamoussoukro a démarré, ainsi que l'élaboration du schéma directeur d'urbanisme de la ville de Bouaké.

En termes de renforcement de la gouvernance et de la compétitivité des universités et entreprises publiques, l'action du gouvernement a porté en 2020 sur l'élaboration des contrats de performance pour l'amélioration de la qualité de l'enseignement supérieur dans six universités publiques mais également à l'Inphb. L'organisation de la deuxième édition du prix d'excellence de la gouvernance et de la performance des entreprises, avec comme objectif le développement de la culture de la bonne gestion et de la compétitivité dans lesdites sociétés, s'est tenue.

Au plan administratif, l'enrôlement de masse pour la confection de la nouvelle carte d'identité a été réalisé. Selon le porte-parole du gouvernement, cela a permis, par la mise en œuvre du projet opération spéciale de délivrance de pièces administratives, la délivrance de 1 012 321 (un million douze mille trois cent vingt et un) certificats de nationalité en 2020.

Retour des réfugiés et gestion de la Covid-19

Concernant le retour des réfugiés, 327 réfugiés Ivoiriens au Ghana et au Liberia ont regagné le pays en 2020 portant ainsi à 282 171 (deux cent quatre- vingt-deux mille cent soixante-onze) le nombre total de rapatriés à ce jour, depuis 2011, sur les 300 mille identifiés soit un taux de rapatriement de 94,20%. En accompagnant ainsi ce rapport de chiffres précis, il a dévoilé la manière dont le gouvernement œuvre pour atteindre le retour des 5,9% autres restants.

Selon le conférencier, au plan social, sanitaire et humanitaire, outre les actions classiques qui s'expriment dans la mise en œuvre du programme social du gouvernement, l'État a mobilisé un financement de 95,8 milliards de F Cfa dans le cadre de la riposte nationale contre la Covid- 19 en vue de financer les actions prioritaires. Il s'agit notamment de la construction de centre national de dépistages et de prise en charge des malades, d'achats de masques de protection, de fournitures d'assistance humanitaires aux couches socioprofessionnelles vulnérables et fortement impactées par les effets de la covid-19.

« On peut également citer la mise en œuvre du plan de soutien économique, social et humanitaire, à travers la création de fonds Covid-19 ainsi que des opérations de sécurisation. Notamment, celles du grand Abidjan épicentre de la maladie, pendant la pandémie » a-t-il fait savoir.

Avant de se prononcer sur les actions menées en vue de la transformation de l'économie. Concernant ce chapitre, « l'année 2020 a été marquée par une intensification du programme de réhabilitation et de construction d'infrastructures dans le secteur des routes, des transports et de l'énergie. Des actions ont également porté sur l'assainissement de l'économie et l'amélioration de l'environnement des affaires et les principales réalisations observées dans le courant de fin décembre 2020, portent principalement sur des actions engagées pour financer un programme de développement économique ayant d'ailleurs permis de mobiliser un milliard d'Euros avec un taux de 4,875% et un rendement à l'émission de 5% soit un résultat jamais réalisé par un pays Sub-Saharien » a-t-il annoncé. Des résultats datés et chiffrés qui signent fièrement la volonté du gouvernement, à toujours œuvrer pour le bien-être des populations.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.