Afrique: CAN U-17 - Les Diables rouges effectueront un stage au Maroc

Qualifiés pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations des moins de 17 ans, les Diables rouges pourraient bénéficier d'une mise au vert de quelques jours au Maroc.

Le président de la Fédération congolaise de football (Fécofoot), Jean Guy Blaise Mayolas, a défendu ce projet lors d'une séance de travail du 24 février avec le ministre des Sports et de l'Education physique Hugues Ngouélondélé. Cette rencontre avait pour objectif de faire le point des préparatifs de l'équipe nationale pour la compétition prévue du 13 au 31 mars au Maroc.

L'équipe nationale est qualifiée sans avoir une compétition dans les jambes. Pour lui permettre de mieux affûter ses armes, Jean Guy Blaise Mayolas a obtenu de la Fédération royale marocaine de football un accord pour une mise au vert de dix jours. Au Maroc, a-t-il expliqué, les Diables rouges pourraient participer à un mini tournoi qui mettra aux prises la Zambie, la Tanzanie, le Cameroun et le Maroc.

« Cette équipe n'a pas eu de match de préparation. Nous avons vu avec la fédération marocaine si elle pouvait prendre en charge l'équipe de Congo en séjour pendant dix jours avant la compétition. Les Marocains sont prêts à nous accueillir. Mais nous devons avoir les titres de transport pour arriver au Maroc », a-t-il fait savoir.

Le ministre des Sports et de l'Education physique a approuvé la proposition du président de la Fécofoot, tout en promettant de tout mettre en œuvre pour que les Diables rouges arrivent au Maroc d' ici au 2 mars .

Depuis l'annonce de la qualification, la Fécofoot a expliqué son président, a retenu une liste de 25 joueurs qui répondent aux critères d'âge selon les pièces d'état civil mis à sa disposition. La Fécofoot a commis des équipes dans les mairies d'arrondissement pour vérifier l'authenticité de ces actes. La deuxième étape consiste à faire les IRM. « La CAF vous donne la possibilité de faire les IRM au niveau local. Au sortir d'ici, nous allons écrire à la CAF pour qu'elle nous envoie un expert pour venir lire ces IRM parce qu'ici on ne fait que l'examen mais on ne le lit pas », a précisé Jean Guy Blaise Mayolas.

Cette équipe des moins de 17 ans, a indiqué, le président de la Fécofoot, pourrait être renforcée par quelques jeunes qui évoluent dans les centres de formation à Paris. « Nous avons contacté sur la place de Paris, quelques jeunes qui sont dans les centres de formation que nous pourrions le moment venu, comme la compétition se joue au Maroc, faire venir pour renforcer cette équipe », a expliqué le président de la Fécofoot.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.