Togo: Structurer la coopération franco-togolaise

24 Février 2021

Jocelyne Caballero, l'ambassadrice de France, était mercredi à l'université de Kara (nord).

Elle a rencontré le président Komla Sanda et s'est entretenue avec les membres du conseil de l'université sur les moyens de structurer et d'approfondir la coopération franco-togolaise dans le domaine de l'enseignement supérieur.

La diplomate a également visité l'agropole gingembre, installée au campus nord et spécialisée dans la valorisation des huiles essentielles végétales.

Cette visite a été l'occasion de rappeler la dynamique de la mobilité universitaire franco-togolaise observée ces dernières années. On compte environ 3 100 étudiants togolais en France.

Entre 2018 et 2020, le service de coopération et d'action culturelle (SCAC) de l'ambassade a investi plus d'un million d'euros dans le financement de bourses universitaires au profit des étudiants togolais.

Chaque année, ce sont en moyenne 50 étudiants togolais qui bénéficient d'une bourse du SCAC pour effectuer un master ou un doctorat en France ou dans la région.

En dépit de la pandémie de Covid-19, la mobilité des étudiants entre la France et le Togo s'est maintenue.

En 2020, pas moins de 710 étudiants ont obtenu leur visa pour étudier en France. En 2019, ce chiffre avait atteint un pic avec 950 étudiants ayant obtenu leur visa.

Lors de la visite, les pistes d'appui à la modernisation de l'université de Kara ont été évoquées, en prenant en compte l'appui de longue date apporté par le SCAC.

Le 23 février, l'ambassadrice avait rencontré les alumni de l'université de Kara ayant effectué une partie de leurs études en France, avec la participation de Campus France qui prend part à ce déplacement.

Le réseau France Alumni Togo, animé par Campus France, compte 3 200 inscrits dans l'ensemble du pays.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.