Angola: Un dirigeant pour l'ajustement du paquet législatif de la Communication sociale

Luanda — Le ministre des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale (MINTICS), Manuel Homem, a souligné, mercredi, la nécessité d'actualiser le paquet législatif des médias, afin de l'adapter au contexte actuel.

A cet effet, le département ministériel a lancé une campagne de consultation publique et de collecte de contributions pour adapter le paquet actuel, en vigueur depuis 2016.

La campagne vise à répondre au besoin d'une plus grande collaboration entre la classe des professionnels et travailleurs du secteur de la communication sociale.

Selon le ministre, qui s'exprimait lors du lancement de la campagne de collecte de contributions, le contexte actuel a amené de nouvelles manières d'aborder les phénomènes sociaux et les relations humaines, accélérant fortement l'utilisation des nouvelles technologies dans la vie des individus.

« Les services, organes et agents du secteur de la communication sociale n'ignorent pas les changements sociaux. La société et les événements qui la conditionnent exigent de nouvelles méthodes de production d'informations et de nouvelles solutions dans le traitement de l'information qui finissent par conditionner l'organisation et le fonctionnement des organes et services de communication sociale », a-t-il déclaré.

Selon Manuel Homem, cet effort de régulation qui se traduit par la révision et l'ajustement du paquet législatif du secteur, constitue un défi pour les citoyens à qui s'adressent les normes, visant à la naissance d'un ensemble de lois plus harmonisées avec la constitution et mieux adaptées aux besoins et aux réalités de la société elle-même.

Le but du MINTICS, avec cette initiative, est de trouver un dénominateur commun pour équilibrer les intérêts et les conflits qui surgissent entre l'Etat, représenté par les pouvoirs publics, et les agents du secteur des médias.

Les contributions peuvent être apportées via la plateforme électronique www.consulta Pública.gov.ao, lancé dans la même cérémonie, présidée par le titulaire du portefeuille, Manuel Homem.

Le paquet législatif actuel de Communication sociale a été approuvé par l'Assemblée nationale en 2016.

Ce paquet législatif comprend la loi sur la presse, la loi sur l'exercice de l'activité télévisuelle, la loi sur l'exercice de l'activité de radiodiffusion, la loi générale sur la publicité et la loi sur le statut du journaliste.

A cet effet, le département ministériel a lancé une campagne de consultation publique et de collecte de contributions pour adapter le paquet actuel, en vigueur depuis 2016.

La campagne vise à répondre au besoin d'une plus grande collaboration entre la classe des professionnels et travailleurs du secteur de la communication sociale.

Selon le ministre, qui s'exprimait lors du lancement de la campagne de collecte de contributions, le contexte actuel a amené de nouvelles manières d'aborder les phénomènes sociaux et les relations humaines, accélérant fortement l'utilisation des nouvelles technologies dans la vie des individus.

« Les services, organes et agents du secteur de la communication sociale n'ignorent pas les changements sociaux. La société et les événements qui la conditionnent exigent de nouvelles méthodes de production d'informations et de nouvelles solutions dans le traitement de l'information qui finissent par conditionner l'organisation et le fonctionnement des organes et services de communication sociale », a-t-il déclaré.

Selon Manuel Homem, cet effort de régulation qui se traduit par la révision et l'ajustement du paquet législatif du secteur, constitue un défi pour les citoyens à qui s'adressent les normes, visant à la naissance d'un ensemble de lois plus harmonisées avec la constitution et mieux adaptées aux besoins et aux réalités de la société elle-même.

Le but du MINTICS, avec cette initiative, est de trouver un dénominateur commun pour équilibrer les intérêts et les conflits qui surgissent entre l'Etat, représenté par les pouvoirs publics, et les agents du secteur des médias.

Les contributions peuvent être apportées via la plateforme électronique www.consulta Pública.gov.ao, lancé dans la même cérémonie, présidée par le titulaire du portefeuille, Manuel Homem.

Le paquet législatif actuel de Communication sociale a été approuvé par l'Assemblée nationale en 2016.

Ce paquet législatif comprend la loi sur la presse, la loi sur l'exercice de l'activité télévisuelle, la loi sur l'exercice de l'activité de radiodiffusion, la loi générale sur la publicité et la loi sur le statut du journaliste.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.