Madagascar: Miara-manonja - Les deux animateurs restent dans le viseur des forces de l'ordre

La gendarmerie suit la procédure de convocation des deux animateurs de Miara-manonja qui ont manqué à l'enquête à la brigade de recherches de Fiadanana. Après l'absence à la prochaine convocation, l'Emmo/Nat a affirmé que la délivrance d'un avis de recherche sera possible et une arrestation aura lieu au bout de deux ou trois appels infructueux.

Les affaires de Vonison Andrianjato et Guy Maxime Ralaiseheno sont loin d'être bouclées. Attendus à Fiadanana les 8 et 12 février pour une audition, ces deux membres de l'opposition, fervents de Miara-manonja, ont snobé la convocation prévue se tenir au bureau des enquêteurs. Ils seraient soupçonnés de diffusion de fausses nouvelles et de diffamation selon l'assignation émanant de la Direction de la législation et contentieux de la Primature.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.