Ile Maurice: Une journaliste de la MBC monte au créneau

25 Février 2021

La «discussion» était pour le moins animée pendant - et après - de la conférence de presse de Paul Bérenger, Roshi Bhadain et Xavier Duval, il y a quelques instants, à l'hôtel Le Labourdonnais, au Caudan, en ce jeudi 25 février.

Une journaliste de la MBC est montée au créneau, interrogeant les orateurs sur l'incident survenu dans la cour du tribunal de Moka hier, entre Roshi Bahdain et des journalistes de la station de radiotélévision nationale. «Keep cool», a alors lancé Paul Bérenger, avant un petit «aparté» entre la journaliste en question et Roshi Bhadain.

Le fait est que, depuis quelques semaines, une équipe de la MBC se déplace à Moka pour enregistrer sur vidéo les déclarations des avocats du groupe Avengers. Mais la station nationale ne transmet aucune image, même muette, dans ses bulletins d'information. Jusqu'à hier soir, où l'on a vu les images de «l'altercation» en question. (voir plus loin).

Cela commençait à agacer, surtout Roshi Bhadain, qui a hier donc, pris son propre portable pour filmer le journaliste et le caméraman de la MBC tout en les «interviewant». «Pourquoi filmez-vous si vous n'allez pas en diffuser une seule minute ? Est-ce pour remettre les images au NSS (police politique) ou à Pravind Jugnauth ?» leur a-t-il demandé.

Tout en ajoutant qu'aucun avocat Avenger ne prendra la parole en leur présence et leur demandant de plier bagage. Les deux jeunes journalistes de la MBC, tout intimidés, ont dû alors quitter les lieux. Non sans que d'autres journalistes et Me Anoup Goodarry leur glissent discrètement des mots gentils comme : «Ne vous en faites pas. Ce n'est pas vous que l'on cible mais ceux qui se cachent derrière (... )»

La MBC, qui ne diffuse normalement aucune image des Avengers, a, dans ses bulletins d'information d'hier soir, diffusé plus d'une minute de l'intervention de Roshi Bhadain. La station nationale annonce une plainte au Bar Council, mais aussi aux autorités concernées pour violence sur le lieu de travail. Le board de la MBC déplore une humiliation faite à ces deux travailleurs. Deepak Benydin, le président de la fédération des employés des corps para-étatiques est même intervenu pour dénoncer la façon de faire de Bhadain tout en rappelant que ce n'est pas les employés qu'il fallait blâmer mais ceux qui prennent les décisions. Et la MBC qui a laissé passer cette remarque du syndicaliste...

Sur les réseaux sociaux également, les posts foisonnent depuis l'incident. Certains critiquant le ton utilisé par Roshi Bhadain, d'autres se demandant pourquoi les journalistes de la MBC ne sont pas solidaires avec ceux de TOP FM ou de l'express, par exemple, quand ces derniers sont malmenés par ceux qui sont au pouvoir.

A La Une: Presse et Média

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.