Maroc: DG ONEE - La station monobloc de dessalement de l'eau de mer à Tarfaya, une solution "efficace" pour répondre à la demande

Tarfaya — La réalisation d'une station monobloc de dessalement de l'eau de mer dans la ville de Tarfaya est une solution "efficace" pour répondre à la demande en eau dans cette ville, a affirmé le directeur général de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi.

M. El Hafidi a déclaré à la MAP que le projet de renforcement de l'approvisionnement en eau potable de la ville de Tarfaya qu'il a inauguré mercredi en compagnie du gouverneur de la province, Mohamed Hamim, est une réalisation de "grande importance" qui a vu le jour en un temps "très court" grâce à l'expertise d'une entreprise marocaine.

Il a relevé que la forte demande sur l'eau a nécessité la recherche de solutions rapides et efficaces pour satisfaire les besoins de la population de cette ville en cette denrée vitale.

Le projet de renforcement de l'approvisionnement en eau potable de la ville de Tarfaya, qui a nécessité un budget de 8 millions de dirhams, permettra de résorber le déficit de 36% enregistré dans la production de l'eau potable et de satisfaire les besoins en eau potable, à court terme notamment pendant la saison estivale.

Par ailleurs, et en vue de sécuriser et renforcer la production d'eau potable de la ville de Tarfaya notamment après l'achèvement en décembre 2019 des travaux de renforcement des installations de distribution de la ville, l'ONEE réalise actuellement un autre projet structurant pour le renforcement et la sécurisation de la production de l'eau potable de Tarfaya pour un coût de 50 millions de dirhams.

Ce projet consiste en la réalisation d'une nouvelle station de dessalement d'eau de mer pour un débit supplémentaire de 15 l/s.

Ce projet, dont la mise en service est prévue en 2022, permettra de satisfaire les besoins de la population en eau potable à moyen et long terme, et d'améliorer leurs conditions de vie et de contribuer au développement économique et social de la région.

S'agissant du projet d'assainissement liquide, en cours de réalisation à Tarfaya, le directeur général de l'ONEE a indiqué qu'il aura un impact « très positif » sur la santé des populations de Tarfaya, à travers la réutilisation des eaux usées et l'arrosage des espaces verts.

Ce projet, qui enregistre un taux d'avancement de 70% pour un coût de 70 millions de dhs, consiste en l'extension du réseau d'assainissement sur un linéaire de 11,2 km, la réalisation d'une station de pompage et la réalisation d'une station d'épuration d'une capacité de 873 m3/j.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.