Cameroun: Ousmanou à propos de Junior Sunday - "Qu'il soit lui-même"

Buteur à deux reprises lors de la CAN Total U20, le jeune attaquant camerounais Junior Sunday Jang croule sur les superlatifs et les comparaisons avec les attaquants qui ont porté le maillot des Lions Indomptables mais son coach préfère le voir tracer sa propre voie.

"C'est un jeune plein de qualités même s'il peut encore s'améliorer, il a un plus c'est indéniable", avance l'entraîneur de l'équipe U20 du Cameroun, Christophe Ousmane au sujet de son attaquant qui a marqué les deux premiers buts de son équipe lors de la compétition qui va jouer ses quarts de finale à partir de ce jeudi à Nouakchott (Mauritanie).

De Junior Sunday Jang dont le père a joué la CAN 1996 avec le Cameroun aux illustres attaquants camerounais Roger Milla et Samuel Eto'o, le technicien camerounais refuse de trouver des ressemblances ou des rapprochements.

"Il doit être lui-même et tracer sa propre voie, il est en phase d'apprentissage et pourquoi de se transposer dans une autre personne, ce serait le plus gros danger", a insisté à CAFOnline.com, le technicien camerounais qui a préféré reposer son attaquant pour le dernier match de poule contre le Mozambique (4-1).

"Quand on est un jeune footballeur, c'est important d'apprendre de tout le monde mais c'est tout aussi important de cultiver sa propre personnalité", a averti le technicien.

"Junior Sunday Jang sait qu'il a encore beaucoup de travail à faire et les techniciens que nous sommes, sont là pour aider à franchir les paliers et aller de l'avant", plaide Christophe Ousmanou.

Interrogé à la suite de son élection comme Homme du match contre l'Ouganda, synonyme de qualification en quarts de finale après son but, il a déclaré toute sa joie et sa fierté de porter le maillot camerounais.

"Y a un bel état d'esprit dans le groupe", a-t-il dit soulignant n'avoir pas eu la chance de regarder jouer son pays, un ancien attaquant du Sporting de Mvolye (Cameroun).

"J'étais encore très jeune, donc je n'ai pas pu le regarder jouer. Je ne vois que des photos et des vidéos de lui en train de jouer et ça me rend vraiment heureux", a ajouté le jeune footballeur.

Malgré tout, ce dernier l'encourage et "il me complique toujours les choses. Il me dit non pas parce qu'il était un ancien footballeur, et qu'il me donnera des choses, mais je dois travailler dur chaque jour pour devenir meilleur".

"Quand je regarde ses photos et que je regarde ses vidéos, cela me donne du pouvoir et de la force parce que je veux être comme mon père et même faire mieux. Mon rêve est de jouer dans une grande équipe européenne et je veux aussi défendre les couleurs de mon pays et rendre ma famille et mes amis fiers. Je veux faire plus que lui (mon père) et mon objectif est de devenir le meilleur joueur et meilleur buteur de ce tournoi", a souligné le joueur de 18 ans à CAFOnline.com.

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.