Afrique: Le président namibien réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

Windhoek (Namibie) — Le président namibien, Hage Jingob, a réitéré mercredi son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, à l'occasion de la célébration du 45e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a rapporté mercredi l'agence de presse sahraouie (SPS).

Dans un message adressé au président sahraoui, Brahim Ghali, le président namibien a réaffirmé "l'engagement et le soutien du gouvernement namibien à trouver une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui garantirait le droit à l'autodétermination du peuple du Sahara occidental conformément aux résolutions des Nations Unies".

De son côté, le président du Botswana, Mokgweetsi Masisi, a renouvelé l'engagement de son gouvernement et son soutien constant au droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Dans le même cadre, le parti au pouvoir au Zimbabwe, Zanu-PF, a réitéré son soutien à la lutte légitime du peuple sahraoui pour son indépendance, soulignant que l'organisation d'un référendum d'autodétermination au Sahara occidental demeure la seule solution pour mettre fin à la souffrance des Sahraouis.

Le chef de la délégation zimbabwéenne, chef du département des relations extérieures du parti ZANU-PF, M. Sembrashi Mpengegwi, a réaffirmé dans un discours lors d'une conférence virtuelle tenue à Pretoria pour célébrer le 45e anniversaire de la proclamation de RASD, "la position de principe et inébranlable de son pays en faveur de la cause sahraouie", soulignant que "le parti ZANU-PF a toujours soutenu et continue de soutenir le peuple sahraoui et le Front Polisario, au niveau de l'Union africaine, du Mouvement des pays non alignés et des Nations Unies depuis sa reconnaissance de la RASD en juillet 1980".

La capitale sud-africaine Pretoria, a abrité mercredi une conférence virtuelle pour célébrer le 45e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), qui a vu la participation de personnalités politiques, des universitaires ainsi que des acteurs de la société civile représentant 45 pays.

De nombreux mouvements de solidarité avec le peuple sahraoui ont également participé à cette visioconférence lors de laquelle ils ont réaffirmé leur soutien au droit des Sahraouis à l'autodétermination, a-t-on indiqué à Pretoria.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.