Sénégal: Covid-19 - Démarrage de la campagne de vaccination à Louga

Louga — Le gouverneur de Louga (nord), El Hadji Bouya Amar, s'est fait vacciner contre le Covid-19 pour donner l'exemple et rassurer les populations sur "la fiabilité" du vaccin, a constaté l'APS, jeudi.

Il ainsi procédé au lancement de la campagne régionale de vaccination contre la pandémie de Covid-19. Après lui, le médecin-chef de la région, Cheikh Sadibou Senghor, le médecin-chef du district de Louga, Malick Bâ, un adjoint du maire de la capitale régionale et des professionnels de la santé ont reçu chacun leur première dose.

"En tant qu'autorité administrative, nous avons tenu à nous faire vacciner pour donner l'exemple et montrer que le vaccin est là et qu'il faut le prendre", a expliqué M. Amar.

Il considère qu'il n'existe pas une autre manière plus efficace de rassurer les populations sur la "fiabilité" du vaccin que de se prêter à l'exercice. "Et pour réussir notre campagne de sensibilisation et de mobilisation, nous allons solliciter les chefs religieux et les leaders d'opinion", a dit le gouverneur.

Il assure que toutes les personnes ciblées pour la première phase de la campagne seront vaccinées.

La région de Louga a reçu samedi un premier lot de 6.178 doses de vaccins provenant des 200.000 doses acquises par l'Etat auprès de la société chinoise Sinopharm. La première phase de la campagne de vaccination est destinée au personnel de santé, aux personnes âgées de plus de 60 ans ou ayant des comorbidités.

Selon le médecin-chef de la région, sur la base d'un recensement, quelque 5.000 professionnels de la santé ont été identifiés comme faisant partie de la cible à vacciner pour le début de la campagne régionale.

La région médicale a reçu "beaucoup de demandes de vaccination", a dit Cheikh Sadibou Senghor. "Cela montre que les populations ont compris l'importance de se faire vacciner, puisque, même en respectant les gestes barrières, la maladie continue de progresser."

Toutes les mesures seront prises pour que toute la population de la région de Louga se fasse vacciner, tout en continuant à respecter les mesures barrières, a assuré M. Senghor.

"La cérémonie est une réussite puisque l'objectif était de montrer aux populations que c'est le personnel de santé qui va se faire vacciner en premier, ainsi que le gouverneur et l'ensemble des autorités territoriales", a-t-ill expliqué.

C'est le meilleur moyen, selon le médecin-chef, de les rassurer et de prouver que le vaccin est "efficace et sûr".

Depuis le début de la pandémie, 945 cas de Covid-19 ont été recensés dans la région de Louga, dont 482 guéris. Soixante-treize décès ont été dénombrés.

Le nombre de patients hospitalisés est maintenant de 13, et 376 patients sont suivis à domicile.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.