Sénégal: Saint-Louis - Le préfet satisfait du site de recasement des populations de Guet-Ndar

Saint-Louis — Le préfet de Saint-Louis, Modou Ndiaye, s'est félicité de la propreté du cadre de vie populations de Guet-Ndar, victimes de l'avancée de la mer et dont le site de recasement a, selon lui, fait l'objet d'un bon aménagement dans le cadre du projet de relèvement d'urgence et de résilience de Saint-Louis (SERRP, sigle anglais).

"Ce qui frappe à première vue les visiteurs, c'est la propreté du cadre de vie et le bon aménagement du site", a déclaré le préfet qui y effectuait sa première visite, après son installation à la tête de ce département.

Il a souligné que cette visite a été pour lui riche en enseignements. "Elle m'a permis de situer le site dans le département, ce qui n'était pas évident pour moi", a-t-il relevé.

Il a félicité l'Agence de développement municipal, qui a aménagé ce site grâce à un appui de la Banque mondiale, pour y reloger les populations impactées, avec la construction prévue de 540 logements.

Il a salué les activités génératrices de revenus menées par les femmes, qui font du micro-jardinage dans le cadre du SERRP qui a aménagé un espace dédié à cette activité.

Pour faciliter leur intégration également, le préfet s'est félicité de l'érection d'un établissement scolaire. Durant la visite, il s'est réjoui du respect des mesures barrières dans cet établissement scolaire qui accueille aussi les enfants des populations qui vivaient déjà sur place.

Le SERRP, qui a fait l'objet d'un financement additionnel par la Banque mondiale, s'étend de 2018 à 2025 pour un coût global de de 93,33 millions de dollars. L'Etat du Sénégal y contribue à hauteur de 8,33 millions d'euros, selon un document de l'ADM.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.