Congo-Kinshasa: Formation du gouvernement - Nnécessité de distinguer les vrais coupables des condamnés pour des causes politiques

La Fondation Bill Clinton pour la paix (FBCP), qui se dit satisfaite des critères posées pour le choix des membres de l'équipe Lukonde, rappelle au premier ministre que l'arbitraire auquel ont recouru les régimes précédents ainsi que la coalition FCC-Cach a chargé les casiers judiciaires de certaines personnalités, qui ne sont plus vierges, comme mentionné dans les critères énoncés.

Dans un communiqué du 23 février 2021, la FBCP est d'accord et très satisfaite des conditions posées à la classe politique congolaise, la société civile, etc., pour faire partie du gouvernement. Il s'agit, selon cette ONG de défense des droits de l'homme, d'un casier judiciaire vierge, d'une bonne moralité, de la détermination, etc.

La FBCP, qui félicité le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge pour sa nomination comme formateur du gouvernement, tient également à rappeler au président de la République que « son ancienne alliance et l'ancien régime avaient condamné certaines personnalités politiques et de la société civile pour des raisons purement politiques et arbitraires ». L'ONG, qui cite en exemple certaines personnalités qu'elle estime avoir été condamnés arbitrairement dont Franck Diongo, Christopher Ngoy, Jean-Claude Muyambo, Eugène Diomi Ndongala, Venant Kiboko, Ewanga, les militants de la Lucha et d'autres mouvements citoyens, etc., dit, à cet effet, attendre du Premier ministre de faire la distinction entre des vrais coupables ou vrais détenus et des condamnés pour des causes politiques mentionnées.

Rappelant également au Premier ministre ses promesses faites lors de sa première sortie selon lesquelles son objectif est la sécurité, la création d'emplois, la paix et l'Etat de droit, la FBCP dit profiter de cette occasion pour exhorter Sama Lukonde d'éviter que son gouvernement ne tombe dans les mêmes erreurs du passé « comme ce fut le cas du gouvernement sortant conduit par Sylvestre Ilunga Ilunkamba ».

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.