Congo-Kinshasa: Covid-19 - La RDC vaccine bientôt contre la pandémie

A travers le monde, plusieurs pays vaccinent déjà contre la covid-19. La RDC se prépare aussi à organiser une campagne de vaccination contre cette maladie pour protéger sa population.

C'est dans ce cadre que le ministre de la Santé, le Dr Eteni Longondo a procédé récemment au stade des Martyrs au lancement de la campagne de sensibilisation à la covid-19. Cette campagne durera trois mois.

Pour mener à bien cette action, quatre mille relais communautaires sont largués sur le terrain. Ils vont quadriller tous les quatre coins de la capitale avec comme mission de sensibilisation, tous les kinois, au respect de gestes barrières mais aussi les préparer à être réceptifs à la vaccination contre la maladie qui n'a pas de traitement curatif.

Le ministre de la Santé rassure les congolais de la qualité du vaccin qui leur sera administré. Selon lui, ce vaccin a été étudié par les experts congolais. Il est donc de bonne qualité.

« Le meilleur moyen de prévention contre toute épidémie est la vaccination, je dis aux Congolais que le gouvernement avec les techniciens de la santé ont pris la décision pour le bien-être de la population d'importer le vaccin. Ce ne sont pas n'importe quels vaccins, ce sont des vaccins que nous avons étudiés, car il y a eu beaucoup de rumeurs par rapport à propos. Ce sont des vaccins que nos scientifiques ont étudié et qui ont fait de recommandation, ce sont ces vaccins là qu'on va utiliser le mois prochain ». La sensibilisation, indique le Dr Eteni Longondo, va consister aussi à dire à la population que le meilleur moyen pour éviter cette maladie c'est la vaccination. « Il faudrait que la population soit réceptive par rapport à cela ».

Le patron de la santé tient à préciser, par ailleurs, que la maladie n'est pas encore vaincue. Cependant, ajoute-t-il, nous nous sommes dits que les enfants rentrent à l'école, mais le couvre-feu continue. Nous allons renforcer la lutte avec quatre mille relais communautaires qui vont circuler partout à Kinshasa pour sensibiliser la population contre cette maladie. « Raison pour laquelle nous sommes ici pour lancer cette activité qui va prendre trois mois et pensons qu'endéans trois mois la population congolaise va comprendre que la pandémie existe et elle va aussi pratiquer les gestes barrières », explique le ministre de la Santé.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.