Afrique: Sélectionneur du Sénégal u17 - Malick Daf jauge ses prochains adversaires

25 Février 2021

La composition des poules de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations des moins de 17 ans a été dévoilée hier, mercredi à l'occasion du tirage au sort de la compétition qui se jouera du 13 au 31 mars au Maroc. Malick Daf connait désormais ses adversaires. Une opportunité pour le technicien Sénégalais d'évoquer le groupe C.

Logé dans le groupe C qualifié de la "mort" avec notamment le Cameroun, le champion en titre, l'Afrique du Sud et le Mali, le Sénégal hérite d'une poule de tous les dangers qui promet du spectacle. Interrogé par nos soins, Malick Daf a décortiqué le groupe des Lionceaux. "Notre poule est composée que d'excellentes équipes. Le Cameroun est le détenteur du trophée (en 2019), le Mali, une bonne formation que nous avons eue à affronter en finale du tournoi de UFOA/A qualificatif pour cette compétition. Ils sont physiques et très athlétiques, l'Afrique du Sud, aussi a une équipe très joueuse et des joueurs très techniques. Mais, comme j'ai l'habitude de le dire, pour pouvoir faire des résultats en Afrique, on ne doit pas avoir de préférence sur nos adversaires", affirme le sélectionneur des Lions, joint au téléphone par wiwsport.

En regroupement au centre technique Jules François Bocandé, Malick Daf et ses assistants auront devant eux deux semaines de plus pour parfaire l'équipe avant la joute continentale. "Toutes les équipes se valent, elles sont très bonnes. Il faut prendre les matchs les uns après les autres et de les jouer à fond pour essayer de passer au second tour. Nous sommes, pour le moment, très concentrés sur le travail. On essaye d'apporter les correctifs par rapport de ce qu'on avait noté lors du tournoi de l'UFOA/A que nous avons joué et gagné. Il y a toujours quelques correctifs et on est entraîné de le faire. Les joueurs sont conscients de ce qui les attend. Ils savent que l'Afrique, c'est un autre niveau. Nous n'avons pas le choix, il faut continuer à travailler. Une victoire ne se décrète jamais ça se mérite. Il faut continuer le travail avec beaucoup humilité".

ENCORE LE MALI

En plus du Cameroun, Lionceaux du Sénégal et Aiglons du Mali vont en découdre en deuxième journée du groupe C. Ce sera donc une retrouvaille entre les deux formations qui pourra avoir la même importance qu'en finale de l'UFOA/A gagné par le Sénégal. "Le Mali reste une très grande nation de football. Le Mali qui était déjà bon dans la petite catégorie est l'une des équipes les plus constantes. Mais cela ne nous regarde pas, nous allons continuer à travailler à aller de l'avant, faire progresser les joueurs. La mission est d'aller le plus loin possible", assure Daf sur wiwsport.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.