Congo-Brazzaville: Présidentielle 2021 - La force publique prête à sécuriser le scrutin

Le chef d'état-major général des Forces armées congolaises (FAC), le général de division, Guy Blanchard Okoï, a lancé le 25 février à Brazzaville, en sa qualité de coordonnateur du groupe d'anticipation stratégique, la conférence d'harmonisation opérationnelle des travaux de planification de la sécurisation de l'élection présidentielle du 21 mars 2021.

Cette rencontre qui s'achève le 27 février a réuni les membres du groupe d'anticipation stratégique, notamment les commandants des différentes zones militaires de défense, les contrôleurs opérationnels, les commandants des secteurs opérationnels, les officiers et les invités.

Elle porte sur l'appropriation et l'enrichissement des documents opérationnels initiaux de niveaux stratégique et opératif ; la sensibilisation ; le dialogue ; le recueil des données et orientations sur le vote spécial de la force publique.

La conférence devrait permettre aux participants d'intérioriser les défis qui se présentent à la force publique parmi lesquels la participation effective et massive de la force publique au vote spécial par anticipation ; la sécurisation du processus électoral depuis le lancement de la campagne électorale jusqu'à la publication des résultats. « C'est notre mission régalienne établie par les textes réglementaires », a rappelé le général Guy Blanchard Okoï.

Lors du réveillon d'armes, le chef de l'Etat avait invité « la force publique à contrôler les frontières et l'ensemble du territoire national, le temps que l'élection présidentielle se déroule dans la paix, la sécurité et la sérénité ». Selon le chef d'état-major général des FAC, il s'agit là, d'un enjeu important, c'est du devoir de la force publique de faire en sorte que cet exercice de sécurité du pays soit atteint.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.