Congo-Kinshasa: Livres - Le « Système fiscal congolais » passé au peigne fin

Partagé sur le réel impact du système fiscal de la RDC sur le monde des affaires, s'il constitue un pilier ou plutôt un frein ? Le Pr Fabien Maombi Mushi, docteur en sciences économiques et de gestion, partage son avis personnel dans l'ouvrage paru en ce début du mois de février chez L'Harmattan.

Fabien Maombi évoque le paradoxe ressenti dans le monde des affaires congolais. Système fiscal congolais. Pilier ou frein aux affaires ? Traduit manifestement le malaise du scientifique face aux effets pervers dudit système. En effet, comme il le relève, si moult investisseurs étrangers, découragés par le système fiscal congolais, décident de ne pas y investir, il s'en trouve d'autres qui, par contre, « parviennent à tirer profit de la RD Congo comme dans un paradis fiscal ». C'est dire que le système en place leur est propice, offrant « une occasion de s'enrichir au détriment de l'Etat ».

Désappointé, l'auteur décrie le fait qu'il y a déjà près de cinquante, « depuis 1973, la corruption quasi institutionnalisée, est un des freins majeurs à la perception des recettes ». Du reste, ajoute-t-il : « certaines questions fiscales ne sont toujours pas suffisamment résolues par le système fiscal congolais ou actualisées, notamment celles liées à la NA sur le revenu locatif, à la NA sur la vente des maisons, à la NA sur les commissions de banques et les intérêts de placement, etc. ». Tout autant de tares qui ne jouent pas en faveur de la RDC qui dispose pourtant « de bons textes fiscaux ». Le problème c'est qu'ils « ne s'accompagnent pas des mesures d'exécution adéquates, malgré les multiples réformes fiscales ».

En définitive, Fabien Maombi Mushi, fustige le système fiscal congolais en vigueur. L'expert-comptable agréé, soutient même qu'il « est loin d'être un réel outil de maximisation des recettes ». Selon lui, il n'y a pas trente-six façons de procéder pour y remédier. Pour renverser la vapeur, il préconise dès lors « une réforme de la gouvernance ». De son avis, elle « s'avère indispensable pour espérer un changement dans les dix ans qui viennent ».

Auteur de plusieurs ouvrages précédents, notamment L'économie de la République démocratique du Congo. Croissance ou recul ? paru en 2019, Fabien Maombi Mushi parle d'autorité en abordant la question de la fiscalité congolaise, fort de son expertise en la matière. Docteur en sciences économiques et de gestion, il est à ce jour professeur associé à l'Institut supérieur des finances et commerce Bagira. Il exerce aussi la fonction de secrétaire général académique de l'Institut supérieur d'études commerciales et financières (ISECOF/Bukavu). En sa qualité d'expert-comptable agréé, Fabien Maombi est directeur du cabinet de comptabilité fiscale

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.