Angola: MASFAMU réitère son soutien aux personnes vivant avec un handicap

Luanda — Le ministère de l'Action sociale, de la famille et de la promotion de la femme (MASFAMU) a réitéré mercredi, sa volonté de porter de l'aide aux personnes handicapées, avec la fourniture des moyens de transports adaptés au sport, la mise en place de micro-coopératives et une formation basée sur les petites entreprises.

Selon la secrétaire d'État à l'action sociale, famille et promotion de la femme, Elsa Barber, après s'être informée sur les préoccupations des personnes souffrant d'une déficience physique, un plaidoyer sera mené auprès des institutions concernées, afin que cette frange de la société bénéficie de bourses.

"La loi prévoit des bourses d'études pour les personnes vivant avec un handicap", a-t-elle rappelé.

Le programme intégré de lutte contre la pauvreté comporte une assistance aux personnes handicapées, ainsi qu'aux familles en situation de vulnérabilité.

La stratégie pour la protection des personnes handicapées, approuvée par le décret nº 23/11 du 30 août, établit un ensemble des lignes directrices visant à permettre l'inclusion et la promotion sociale des personnes invalides par un sport adapté.

Les données indiquent que jusqu'en 2019, le projet "Vem Comigo" a mis sur le marché du travail 26.618 personnes atteintes d'un handicap dans les domaines de l'agriculture, des arts et métiers.

Selon la secrétaire d'État à l'action sociale, famille et promotion de la femme, Elsa Barber, après s'être informée sur les préoccupations des personnes souffrant d'une déficience physique, un plaidoyer sera mené auprès des institutions concernées, afin que cette frange de la société bénéficie de bourses.

"La loi prévoit des bourses d'études pour les personnes vivant avec un handicap", a-t-elle rappelé.

Le programme intégré de lutte contre la pauvreté comporte une assistance aux personnes handicapées, ainsi qu'aux familles en situation de vulnérabilité.

La stratégie pour la protection des personnes handicapées, approuvée par le décret nº 23/11 du 30 août, établit un ensemble des lignes directrices visant à permettre l'inclusion et la promotion sociale des personnes invalides par un sport adapté.

Les données indiquent que jusqu'en 2019, le projet "Vem Comigo" a mis sur le marché du travail 26.618 personnes atteintes d'un handicap dans les domaines de l'agriculture, des arts et métiers.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.