Angola: L'Exécutif examine les mécanismes de lutte contre les ravins

Luena — Le Gouvernement angolais est en train réaliser des actions pour trouver des solutions à la problématique des ravins en progression sur l'ensemble du pays, a déclaré mercredi, dans la ville de Luena, province de Moxico, le secrétaire d'État au Plan, Milton Reis.

S'adressant à la presse, dans le cadre de la visite de travail de 72 heures effectuée dans la province de Moxico, le dirigeant a dit que d'abord la collecte d'informations sur l'état de ce phénomène naturel, et viendra ensuite l'exécution du programme d'arrêt des ravins dans le pays.

Après analyse des données à notre disposition, le ministère des Travaux publics et de l'aménagement du territoire sera informé pour une intervention, afin d'empêcher l'évolution des ravins dans certaines zones du pays.

S'adressant à la presse, dans le cadre de la visite de travail de 72 heures effectuée dans la province de Moxico, le dirigeant a dit que d'abord la collecte d'informations sur l'état de ce phénomène naturel, et viendra ensuite l'exécution du programme d'arrêt des ravins dans le pays.

Après analyse des données à notre disposition, le ministère des Travaux publics et de l'aménagement du territoire sera informé pour une intervention, afin d'empêcher l'évolution des ravins dans certaines zones du pays.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.