Congo-Kinshasa: Régideso - Le PCA Yoko Yakembe invite les travailleurs à suivre le modèle de Gilbert Tshiongo pour pérenniser l'œuvre

Dans une interview accordée à la chaine nationale, le PCA de la Régideso, Me Yoko Yakembe, a salué la mémoire de Gilbert Tshiongo et a invité tous les travailleurs et plus particulièrement les jeunes à l'imiter comme véritable modèle d'abnégation et de détermination pour pérenniser son œuvre.

"Nous devons tous fournir des efforts pour que la société se maintiennent et se développement et qu'elle soit présente dans les 26 provinces du pays en distribuant de l'eau portable à une frange plus importance de la population", a souligné Me Placide Yoko Yakembe. Qui, plus est, rappelle que Gilbert Tshiongo était un autodidacte qui a travaillé toute sa vie à se former et a acquis une maturité intellectuelle solide.

"Par sa vie, nous réalisons que la valeur d'un homme ne réside pas dans ses nombreux diplômes, mais dans sa capacité à servir son pays", a-t-il ajouté.

Quant à la jeunesse, conseille le PCa de la Régideso, elle doit cesser de demander ce que le Congo a fait pour elle mais plutôt ce que elle fait pour le Congo.

Gilbert Tshiongo, martèle Me Yoko, est un modèle à suivre ; il a servi ce pays avec abnégation et est devenu un grand cerveau, un patriote, un homme dynamique, discipliné et ordonné. Il voulait toujours être le meilleur partout ou il passait.

"Les honneurs qu'on a organisés pour lui ne sont pas usurpés, Tshiongo les a mérités. C'est un message très fort à la jeunesse pour leur démontrer qu'il n'y a pas de sot métier. Il faut valoriser le peu que vous avez pour vivre heureux. Travailler à la REGIDESO signifie avant tout être au service de la population pour lui fournir de l'eau. Avec notre slogan, « l'eau c'est la vie», les travailleurs doivent faire preuve de bonne moralité, on ne doit pas confier à n'importe qui la vie des congolais", a témoigné Me Yoko. Pour lui, ceux qui gèrent l'eau doivent être solidaire avec la population et s'écarter des antivaleurs.

Retraçant le parcours de l'ancien PDG de la Régideso, Me Yoko rappelle que Feu Gilbert Tshiongo a commencé comme cadre moyen et est sorti comme un géant de l'histoire et que la Régideso représente des potentialités de grandeur, d'enrichissement et d'épanouissement pour chaque agent et cadre.

Me Yoko pense que la RDC a besoin d'une REGIDESO plus ouverte à la jeunesse congolaise, celle qui a fait des études techniques.

Parlant de la crise actuelle que connaît l'entreprise, le PCA a fait savoir que la crise est sociale et les phénomènes sociaux sont passagers.

Professeur d'Université, Me Yoko soutient qu'aujourd'hui, chaque jeune, quel que soit le niveau de formation de base, doit savoir qu'il a un rôle à jouer pour que pour que ce grand Congo puisse se développer.

Bref, pour le PCA Yoko, le Président Tshiongo est un modèle positif à suivre ; "il nous a montré qu'il faut faire sa propre école en permanence pour se perfectionner ; chacun de nous peut se surpasser pour le pays et pour lui-même".

Parlant de leur relation, les deux hommes Yoko Yakembe et Gilbert Tshiongo se sont rencontrés depuis 1962 à Lusambo, au moment où Tshongo fut encore simple agent, avant d'atteindre le sommet de l'entreprise.

Dans son témoignage, Me Yoko a rappelé que le DG Tshiongo l'avait recruté à l'époque comme avocat conseil de la REGIDESO en vue de recouvrer les créances de la province de l'actuel Kongo Central, ce qui lui permit de bien connaître l'entreprise avant de la servir aujourd'hui comme PCA.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.