Sénégal: Poursuivi pour viol répétitif et pédophilie - Moussa Diémé condamné à 10 ans ferme

25 Février 2021

La chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Ziguinchor a statué, hier, sur l'affaire de viol et de pédophilie opposant Moussa Diémé à sa nièce S. S à l'issue de laquelle l'accusé a été condamné à 10 ans.

Une affaire au parfum d'inceste a été inscrite, hier, au rôle de l'audience de la chambre criminelle de Ziguinchor. Moussa Diémé, accusé de viol répétitif et pédophilie, est l'oncle de la victime, S. S, une jeune fille âgée de 11 ans au moment des faits qui remontent à août 2019. Tout a commencé le jour où Moussa Diémé a fait irruption dans la chambre à coucher pour vérifier si sa nièce S. S a fait pipi au lit. Il a introduit son doigt dans les parties intimes de sa fille adoptive. Au terme de ce diagnostic, l'accusé a décidé, plus tard, de passer à l'acte de façon répétitive. Ne pouvant plus supporter les assauts sexuels de son oncle qui est plus âgé qu'elle de 24 ans, la jeune demoiselle est rentrée chez sa mère biologique pour s'ouvrir à elle en jurant qu'elle ne retournera plus au domicile de sa grand-mère et homonyme où vivait son oncle.

À la barre, S. S qui est aujourd'hui âgée de 13 ans, a exposé le déroulement des faits. «Dans un premier temps, je pensais que mon oncle (Moussa Diémé) voulait vérifier si j'avais fait pipi au lit. Mais, c'est quand il a introduit son doigt dans mes parties intimes que j'ai commencé à douter de ses intentions. Je puis vous assurer qu'il a abusé de moi à plusieurs reprises », a-t-elle déclaré. « La première fois qu'il a d'abord abusé de moi, c'était dans sa chambre. Ensuite, il m'a, à maintes reprises, violé dans la chambre de ma grand-mère et menacé de me tuer si je le disais à quelqu'un», a poursuivi la victime.

L'accusé a nié les faits qui lui sont reprochés. «Il est mentionné dans le procès-verbal de l'enquête préliminaire que vous aviez reconnu avoir introduit un de vos doigts dans les parties intimes de la petite. Qu'est-ce qui explique ce revirement », lui a demandé le procureur. « J'avoue avoir introduit mon doigt dans ses parties intimes. Mais c'était uniquement pour savoir si elle a fait pipi au lit. Je n'avais aucune autre intention. Je savais qu'elle était encore très jeune. C'est la seule erreur que j'ai commise dans cette affaire », a regretté l'accusé.

À la question de savoir si son intention était réellement de vérifier si sa nièce était vierge pour abuser d'elle comme le souligne le procès-verbal de la police, Moussa Diémé a nié en bloc avant de préciser que le rapport de la police a été produit dans l'unique but de le coincer. Il soutient l'avoir fait parce qu'il devait veiller à l'éducation de sa nièce. «J'ai une seule fois introduit mon doigt dans ses parties intimes. Mais je n'ai jamais entretenu de relations sexuelles avec elle. Elle a tout inventé pour se venger des bastonnades chaque fois qu'elle sortait de la maison sans avertir. Je trouvais anormal qu'une fille de son âge puisse sortir jusqu'à des heures tardives », s'est défendu l'oncle.

«Vous avez commis un acte horrible et abominable sur une mineure de 13 ans. Je sollicite que la chambre vous condamne à 20 ans de réclusion criminelle», a requis le maître des poursuites. Me Senghor de la défense a invité la chambre « à comprendre la justesse de la peine ». Les juges de la chambre criminelle ont condamné Moussa Diémé à 10 ans de réclusion criminelle.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.