Madagascar: Université de Toliara Deux blessés dans l'affrontement entre les étudiants

Les étudiants de l'Université Maninday entendent sortir de l'enceinte universitaire ce jour pour se rendre à Andatabo pour revendiquer le paiement de quatre mois de bourses d'étude et de leur équipement.

Échauffourée dans l'enceinte universitaire de Maninday hier. Une manifestation estudiantine a viré en un affrontement entre les étudiants de ladite université. En effet, des groupes d'étudiants des facultés de l'université Maninday auraient voulu manifester publiquement leur revendication en ce qui concerne les allocations d'études et d'équipements. Pour ce faire, les groupes d'étudiants en question auraient voulu faire sortir les étudiants de l'Ecole Normale Supérieure de leurs salles de classes afin que ceux-ci puissent grossir leur rang.

Ce qui aurait eu comme conséquence, l'arrêt de toutes les activités pédagogiques auprès de l'école en question. Une intention non partagée par certains étudiants de l'Ecole normale supérieure qui auraient manifesté leur refus de cesser leurs cours mais surtout de perturber la bonne marche des activités au sein de l'Université. D'autant plus qu'ils y auraient eu des étudiants en pleine soutenance de mémoire auprès de l'Ecole normale supérieure. Des rixes auraient ensuite éclaté entre les Normaliens et les universitaires.

Récurrent. Les étudiants des facultés de l'université Maninday Toliara ne compteraient pas en rester là. «Si les quatre mois de bourses et l'équipement ne sont pas payés, on va sortir de l'enceinte universitaire pour aller manifester à Andatabo», fait savoir un étudiant joint au téléphone hier. La problématique de la situation qui prévaut auprès de l'Université de Toliara est toujours la même que celle des universités du pays où l'on a vu récemment des revendications estudiantines.

Cela concerne le retard dans le paiement des bourses d'études et le mauvais état des infrastructures universitaires. En effet, les étudiants de l'université Maninday réclament également la fin des travaux de construction de la cité universitaire R+3, la réhabilitation des infrastructures sanitaires et la validation de leur diplôme. De son côté, le gouvernement entend changer la donne, du moins pour les retards de paiement des bourses, avec «la digitalisation du processus». Ce qui devrait être bientôt opérationnel si l'on s'en tient aux communiqués officiels.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.