Madagascar: Armée - La restructuration en marche

Maillage du territoire. C'est l'un des objectifs de la restructuration de l'armée. En nommant de nouveaux hauts responsables militaires, mercredi, le conseil des ministres donne un coup de fouet au processus.

Huit des dix nouveaux hauts responsables au sein de l'armée, nommés mercredi, seront aux commandes des Zones de défense et de sécurité (ZDS). Au nombre de dix, en tout, les ZDS remplacent les six régions militaires. Alors ces dernières correspondent aux six provinces, les ZDS permettent plus de déploiement des troupes. Dans la liste des nouveaux hauts responsables nommés figure le général Nandrasana Hassanaly Saifoudine.

Après avoir été à la tête du premier Régiment des forces d'intervention (1er RFI), l'ancien commandant des paras est parachuté aux commandes de la ZDS Ikopa. Basée à Antananarivo, elle a principalement comme zone la région Analamanga et ses voisines. Il y a, aussi la ZDS Ankarana, basée à Antsiranana, pour le Nord, la ZDS Ankarafantsika, sise à Mahajanga, pour le Nord-Ouest, ou encore, la ZDS Tsiribihina, basée à Morondava, pour le centre-Ouest. Une Zone de défense et de sécurité dénommée ZDS Andringitra, sera basée à Fianarantsoa.

Interface locale

Elle aura pour zone de compétence la partie centre Est du pays. Une ZDS sera, également, installée dans la région Itasy. La ZDS Pangalane, sise à Toamasina, se chargera de la partie Nord-Est de la Grande île. Comme pendant, elle aura la ZDS Matitanana, basée à Manakara et chargée du Sud-Est. Dans le Sud-Ouest, il y aura la ZDS Fiherena et la ZDS Mandrare pour l'extrême Sud.

« Nous sommes en plein dans la restructuration de l'armée. Elle est imposée par l'évolution de la vocation de l'armée, mais aussi, par l'apparition de nouvelles menaces », explique le général Richard Rakotonirina, ministre de la Défense nationale. Etant donné que la probabilité que Madagascar ait à faire face à une invasion étrangère, l'armée se concentre plus sur la sécurité intérieure, ajoute-t-il. Les nouvelles entités créées dans le cadre de la restructuration devront donc permettre « plus d'efficience et une meilleure coordination des missions de lutte contre l'insécurité », explique le membre du gouvernement. Sur terrain, les ZDS auront comme relais des délégations militaires régionales. Cette nouvelle structure sera implantée dans chacune des vingt-deux régions et servira d'interface locale de l'armée vis-à-vis des autorités civiles.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.