Madagascar: Ancien membre du CT - « Des partis ont été écartés du pouvoir »

« L'opposition en fait à sa tête actuellement face au régime, pourtant ce dernier est majoritaire au sein des Institutions telles que l'Assemblée nationale et le Sénat ». Des remarques émanant d'un ancien membre du Congrès de la Transition (CT).

Ce dernier déplore, en outre, que « les partis et plateformes qui ont soutenu le Président de la République du temps de la Transition ont été écartés (UDR-C, Les AS, ESCOPOL... ). Ils ne sont représentés ni au niveau du gouvernement, ni au niveau de la Présidence ». Il n'a pas manqué de citer le cas du président national des AS, Voninahitsy Jean Eugène, qui commence à élever la voix concernant les affaires nationales.

Point commun. En revanche, a-t-il indiqué, les partis qui ont pu faire élire des députés, des maires et des conseillers se font discrets. Il s'agit entre autres, de l'AVI, du RPSD et du Leader-Fanilo. Le point commun, entre eux, c'est qu'ils ont soutenu le président Andry Rajoelina depuis 2007 jusqu'à ce jour. Toujours d'après cet ancien membre du CT, « les politiciens et les élus sous les couleurs de l'IRD estiment que le Président devrait avoir le courage de prendre des décisions à limoger ceux qui ne sont pas capables dans son entourage et dans son gouvernement ». Il estime, par ailleurs, que certains Départements ministériels devraient être départagés sur plusieurs portefeuilles. Il a cité ainsi le ministère des Travaux Publics et de l'Aménagement du Territoire, le ministère des Transports et du Tourisme, le ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.