Congo-Kinshasa: Kwilu - La société civile dénonce les mauvaises conditions pour les détenus dans la prison du cinquantenaire de Bandundu-ville

Le cadre de concertation de la société civile de la province du Kwilu dans le Sud-Ouest de la République démocratique du Congo monte au créneau. Par la voie de son vice-président, Placide Mukwa, basé à Bandundu-ville, chef-lieu de la province, ce cadre de concertation dénonce les mauvaises conditions dans lesquelles vivent les détenus dans la "prison du cinquantenaire" de cette ville.

"Il faut d'abord noter que cette prison était construite pour recevoir une soixantaine de personnes. Mais actuellement elle compte plus de 250 détenus. Ceux-ci vivement coincés comme des sardines et de façon inhumaine", déclare-t-il.

Mukwa ajoute que depuis des années des lits sont insuffisants et certains détenus dorment difficilement.

"Ce qui nous inquiète davantage, c'est le fait que le gouvernement congolais n'envoie plus des subsides à cette prison pour nourrir les détenus. Quelques-uns parmi eux ont maigris", regrette-t-il.

Selon lui, quand un membre de famille d'un détenu vient apporter la nourriture, il doit payer une sorte de caution aux policiers commis à la garde.

"Si un détenu tombe malade, il n'y a pas de médicaments pour des soins. C'est pourquoi nous demandons au gouvernement d'améliorer les conditions de détention dans la prison du cinquantenaire de Bandundu-ville. Les prisonniers sont des êtres humains comme tout le monde. Ils ont aussi leurs droits qui doivent être respectés", conclut-il.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.