Sénégal: Affaire Sonko-Adji Sarr - Le ministre de la Justice dénonce «une interprétation erronée de la loi»

26 Février 2021

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice a déploré, vendredi, à l'Assemblée nationale, une « interprétation erronée » du droit, depuis l'éclatement de l'affaire dite « Sweet beauty ».

Dans sa prise de parole au cours de la levée de l'immunité parlementaire du député de l'opposition Ousmane Sonko, le représentant du Gouvernement estime que cette « volontaire ou involontaire a été corrigée par le Rapporteur de la Commission (Mame Bounama Sall, Ndlr)».

Poursuivant, Me Malick Sall s'adresse à Moustapha Niasse. « Je pense qu'absolument rien ne peut s'opposer à ce que votre assemblée continue son travail », a-t-il tranché

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.