Cote d'Ivoire: Législatives dans le N'Zi/Pdci-Rda et Rhdp - Qui va contrôler la région ?

25 Février 2021

Les législatives dans la région du N'Zi s'annoncent très chaudes. Et pour cause, le Pdci-Rda qui affirme que la région est son bastion aura en face un adversaire colossal à savoir le Rhdp. Même si le Fpi est en lice dans certaines circonscriptions électorales dont Dimbokro commune et sous-préfecture et que de nombreux indépendants seront en course, c'est le duel Pdci-Rda et Rhdp, qui alimente toutes les causeries.

En effet, sur les cinq sièges, le Pdci-Rda compte quatre députés sortant à savoir dans les circonscriptions électorales des sous-préfectures d'Abidji, Djongokro et Noffou avec Kouassi Magloire, celles de Bocanda commune et sous-préfecture avec la paire N'Zi Éliane - Amoin Arsène, enfin le département de Kouassi-Kouassikro avec Koffi Jean-Paul.

Le Rhdp n'a que le seul siège de Dimbokro commune et sous-préfecture avec le député sortant Yao Séraphin.

Le parti présidentiel veut inverser cette tendance. Et il s'est donné les moyens. Pour le siège de Dimbokro commune et sous-préfecture, l'honorable Yao Séraphin brigue un autre mandat. Avec sa proximité avec les populations, il a les atouts pour conserver son poste.

Pour la circonscription électorale des sous-préfectures d'Abidji, Djonhokro et Noffou, le Rhdp mise sur le conseiller économique, social, environnemental et culturel, Koffi Eugène. Un choix judicieux, selon le ministre Adama Coulibaly qui soutenait, lors de la présentation du candidat, qu'il est proche des populations.

Pour le siège du département de Kouassi-Kouassikro, Teha Venance a eu la confiance de la direction du parti. Vice-président du conseil régional du N'Zi, il a la capacité de ravir le fauteuil détenu par un pensionnaire du Pdci-Rda. Enfin, pour Bocanda commune et sous-préfecture, la paire Koffi N'Guessan Lataille et Kramo Kouassi a été retenue.

Une paire qui a la possibilité de ramener la victoire au Rhdp. Car, le secrétaire d'État chargé du logement social, Koffi N'Guessan Lataille et président du conseil régional du N'Zi est associé au maire de Bocanda.

Face à ces prétendants de taille, l'on trouve des adversaires coriaces. En effet, pour la circonscription électorale des sous-préfectures d'Abidji, Djongokro et Noffou, Kouassi Magloire compte conserver son bien. Il dit maîtriser déjà le terrain. Pour Dimbokro commune et sous-préfecture, c'est Kouame René, qui aura la lourde charge de porter les espoirs du Pdci-Rda. Selon lui, c'est certes un baptême de feu, mais cela ne l'empêchera pas de sortir victorieux. En ce qui concerne le département de Kouassi-Kouassikro, l'honorable Koffi Jean-Paul ne voudra pas céder son siège. Il compte prouver qu'il est le maître absolu du département.

Enfin, pour Bocanda commune et sous-préfecture, c'est la paire N'Zi Éliane et Koffi Kouame Athanase, qui essayera de remporter la victoire pour Pdci.

Dans toutes les circonscriptions électorales, la bataille s'annonce donc rude. Mais, c'est l'élection à Bocanda commune et sous-préfecture qui polarise l'attention de toute la région. En effet, le fait que le secrétaire d'État chargé du logement social, Koffi N'Guessan Lataille soit candidat suscite de l'intérêt.

Ensuite, cette élection a un air de revanche. En fait, le secrétaire d'État, Koffi N'guessan Lataille, avait battu N'Zi Éliane lors des régionales passés. Elle rumine donc sa vengeance sur ses terres. Aussi, lors des législatives de 2016, N'Zi Éliane associé à Amoin Arsène avait eu raison de Kramo Kouassi qui était avec Kouamé Georges.

L'actuel maire de Bocanda veut donc laver cet affront. C'est dire tout l'intérêt que suscite l'élection dans cette localité.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.