Sénégal: Kaffrine / Lancement de la campagne régionale de vaccination - Les autorités locales donnent le signal

26 Février 2021

Après Kaolack où le gouverneur de la région a été le premier à accueillir la première dose des injections contre le coronavirus, la région de Kaffrine a elle aussi procédé hier, Jeudi 25 février, au lancement de sa nouvelle campagne régionale ouverte à la vaccination contre la Covid-19.

Précédée pour cette présente édition par la constitution d'un comité de suivi et contrôle et la présentation de la feuille de route destinée à la bonne tenue de ces opérations sanitaires, le gouverneur de la région William Manel, le Médecin-chef de région (Mcr) Moustapha Diop et le maire Abdoulaye Wilane ont été les premiers à se faire vacciner. Un prétexte pour les autorités locales de la région de Kaffrine de donner le signal et l'exemple aux citoyens qui doutent encore de la crédibilité du vaccin. Malgré le fait que Kaffrine demeure l'une des régions les moins touchées en termes de contamination (148 cas positifs dont 7 décès, jusqu'à la date d'hier Jeudi 25 février), cette opération est pour autant un moyen de minimiser les risques liés à ce vaccin et dire aux 755.174 personnes vivant dans la région que ce vaccin-là est présentement la seule remède pour éliminer les cas de contaminations communautaires.

D'ailleurs pour toutes ces raisons, les autorités administratives, sanitaires et locales de région se disent prêtes à agir en fonction de l'équité, la rigueur, la gestion, mais surtout de la transparence afin de réussir l'objectif des 80 % de personnes vaccinées tel que recommandé par le Ministère de la Santé et de l'Action sociale.

Pour le maire Abdoulaye Wilane, " ce lancement de la campagne de vaccination est pour nous une opportunité de soutenir nos autorités en particulier le chef de l'Etat qui a bien voulu mettre tous les moyens nécessaires pour acquérir le premier lot de vaccins destinés à ses concitoyens. Si nous voulons aujourd'hui mériter de nos devanciers et préserver l'avenir de notre pays, nous devons tous faire confiance à nos médecins, nos personnels de santé, nos autorités en se vaccinant.

Par contre, je voudrais à partir de Kaffrine, lancer un appel solennel aux populations locales et celles du pays tout entier à continuer à respecter les mesures barrières. Et j'en appelle à mes camarades politiques, les chefs de parti à une forte mobilisation car le combat contre la Covid-19 est un combat de tous. Si nous travaillons pour les générations futures, pour les Sénégalais de manière générale, nous devons tous nous mobiliser pour que cette campagne de vaccination soit un succès et que le gouvernement puisse obtenir un autre lot de vaccins pour une large couverture de nos concitoyens" fait-il savoir.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.