Gabon: Conférence de presse du vendredi 26 février 2021

26 Février 2021

Février 2021, un mois particulièrement difficile. Le mois de février aura été particulièrement difficile dans la gestion de la pandémie de la COVID- 19 à cause du nombre très important de nouvelles contaminations, de cas graves et de décès.

Depuis le début de la pandémie, février 2021 aura été le mois le plus critique. Nous avons frôlé la catastrophe sanitaire au regard de la vitesse rapide de la propagation du virus dans la communauté et de la forte tension hospitalière observée. En chiffres, nous avons enregistré 3 817 cas positifs, en moyenne 70 hospitalisations et 15 décès.

Des résultats encourageants

L'anticipation des mesures de sécurité sanitaires par les plus hautes autorités de l'État a permis d'atténuer l'impact de cette seconde vague. Le taux de positivité reste élevé mais se stabilise, de même le temps de doublement qui était de 3 à 5 jours au début du mois commence à s'améliorer significativement.

Ces premiers résultats nous laissent espérer une tendance baissière dans les prochaines semaines. Aussi, le démarrage de la vaccination dans les semaines à venir constituera un atout important dans le renforcement de la stratégie de riposte sanitaire, le but étant de protéger la population contre la COVID-19.

Enfin, sur le plan perceptuel, nous saluons l'appropriation des mesures barrières notamment le port du masque par plusieurs de nos compatriotes. Ce n'est qu'ainsi que nous vaincrons la pandémie de la COVID-19, en respectant les gestes barrières et en protégeant les personnes les plus vulnérables.

Situation épidémiologique

Concernant la situation épidémiologique, nous avons enregistré 330 nouveaux cas positifs sur 8 166 prélèvements, soit un taux de positivité de 4%. Le nombre de personnes hospitalisées est de 69 dont 10 en réanimation pour détresse respiratoire et nous avons enregistré 03 nouveaux décès à Libreville. Le nombre de guérisons est de 297 et le nombre de cas actifs 1 338.

La répartition géographique des nouvelles contaminations est comme suit :

Estuaire : 268 nouveaux cas positifs sur 7 557 prélèvements à Libreville, soit un total de 10 910 cas confirmés ;

Haut Ogooué : 27 nouveaux cas positifs sur 217 prélèvements dont 26 à Franceville et 01 à Moanda, soit un total de 1 454 cas confirmés ;

Ngounié : 04 nouveaux cas positifs sur 16 prélèvements dont 01 à Ndendé et 03 à Malinga, soit un total de 174 cas confirmés ;

Nyanga : 02 nouveaux cas positifs sur 05 prélèvements à Tchibanga, soit un total de 31 cas confirmés ;

Ogooué Maritime : 29 nouveaux cas positifs sur 371 prélèvements à Port-Gentil, soit un total de 1 167 cas confirmés.

Au total, sur 524 784 tests réalisés, nous avons enregistré 14 564 cas positifs dont 1 338 cas actifs, 13 143 guérisons, 69 personnes en hospitalisation et 83 décès.

Respectons les gestes barrières pour nous protéger contre la COVID-19.

Les gestes barrières

Porter un masque dans les lieux et espaces publics ;

Se laver fréquemment les mains avec de l'eau et du savon ou un gel hydro alcoolique ;

Respecter la distanciation sociale (au moins 1 mètre) ;

En cas de toux et d'éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le coude fléchi ou un mouchoir. Jeter immédiatement le mouchoir

et se laver les mains ;

Éviter tout contact étroit avec une personne ayant de la fièvre et de la toux ;

Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades ;

Nettoyer les objets et les surfaces souillés.

« Appliquer les mesures barrières, c'est protéger ceux qu'on aime. »

Comité de pilotage du plan de

veille et de Riposte contre

l'épidémie à Coronavirus au Gabon

Dans la même rubrique

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.