Togo: L'AFD finance 400 forages

26 Février 2021

L'ambassadrice de France, Jocelyne Caballero, et le directeur de l'Agence française de développement (AFD), François Jacquier, ont assisté, vendredi à Kounsogou, au lancement du projet PASSCO II.

Doté par l'AFD d'une subvention de 10 millions d'euros, ce projet vise à améliorer l'accès à l'eau et à l'assainissement dans les régions Savanes et Kara, avec un accent particulier sur l'égalité femmes-hommes.

Il permettra de réaliser 400 forages et d'installer 600 pompes mécaniques, dont 250 seront installées dans des écoles primaires, 140 dans les communautés, et 40 dans des centres de santé. Il financera en outre la réhabilitation de 200 installations existantes d'approvisionnement en eau en les dotant de nouvelles pompes.

Il contribuera à la réalisation de l'objectif fixé par la feuille de route gouvernementale 2025 visant à fournir un accès à l'eau potable à 95 % des populations rurales.

PASSCO II prévoit également la construction de 400 latrines dans 200 écoles primaires.

On estime à 300.000 le nombre d'habitants bénéficiaires.

L'AFD finance depuis 2005 le développement de l'accès à l'eau au Togo.

Une première intervention a ciblé le développement de l'hydraulique villageoise dans la région des Plateaux entre 2005 et 2009.

Entre 2013 et 2018, le projet PASSCO I a permis d'améliorer l'accès à l'eau des communautés et des écoles dans la région des Savanes.

L'AFD finance également l'approvisionnement en eau des centres urbains du nord du Togo à travers le PND Eau.

La convention de financement de ce projet bénéficiant d'un prêt concessionnel de 40,7 millions d'euros a été signée en juin 2020.

Le lancement du projet s'est déroulé en présence du Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, et du ministre de l'Eau et de l'Hydraulique villageoise, Bolidja Tiem.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.