Afrique du Nord: Organisation des festivals en Algérie - Bendouda relève l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges

Alger — La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda a mis l'accent sur l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges régissant l'organisation des festivals culturels et artistiques en Algérie, indique un communiqué du ministère.

S'exprimant lors d'une réunion tenue jeudi en présence de cadres du secteur en vue d'examiner la relance des grandes manifestations culturelles et artistiques et arrêter le calendrier culturel au titre du mois sacrée de Ramadhan et du mois dédié au patrimoine, Mme Bendouda a souligné l'impératif d'accélérer "la promulgation d'un nouveau cahier des charges régissant l'organisation des festivals".

La ministre a également insisté sur l'importance de "concrétiser les objectifs locaux et internationaux des festivals, tendant principalement à réhabiliter l'acte culturel et se soucier , en premier lieu, des artistes algériens et des jeunes talents".

A ce titre, Mme Bendouda a préconisé l'implication des jeunes et des étudiants, notamment, ceux des instituts d'arts ainsi que ceux de la catégorie des personnes aux besoins spécifiques, dans l'organisation des festivals, en les recrutant à titre provisoire ou en tant que stagiaires volontaires, à l'occasion de chaque édition.

La ministre a donné des instructions aux cadres du secteur et les chargés des établissements sous tutelle, à l'effet d'adopter des critères de "bonne sélection et de professionnalisme dans la performance, la compétence, l'encadrement et la formation," insistant également sur "l'adoption de la transparence dans la gestion, à même de protéger le service public, éviter le gaspillage de la dépense et de développer les arts et la production culturelle.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.