Congo-Kinshasa: Dans l'attente d'un gouvernement en RDC - Les patrons demandent des ministres expérimentés

La République démocratique du Congo (RDC) est toujours dans l'attente d'un nouveau gouvernement douze jours après la nomination de Jean-Michel Sama Lukonde. Le nouveau Premier ministre congolais poursuit ses consultations entamées en début de semaine. Hier vendredi, c'était le tour du patronat.

Les patrons congolais demandent au nouveau Premier ministre de tout mettre en œuvre pour améliorer le climat des affaires. Ils souhaitent aussi que des personnalités expérimentées soient nommées, insiste Albert Yuma, le président de la fédération des entreprises du Congo (FEC). au micro de Pascal Mulegwa

« S'il veut réussir, il faut qu'il commence par réformer la fiscalité, insiste Albert Yuma au micro de notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa. Il faut accentuer l'amélioration du climat des affaires. Ça passe par la réforme de la justice et du cadre législatif. Il y a des textes qui se contredisent, il y a des textes qui empêchent le développement de l'économie.

En ayant ces deux axes-là, il va pouvoir accélérer les trois secteurs importants : le secteur minier, qui doit contribuer davantage, le secteur industriel, qui doit donner la valeur ajoutée locale et donc les emplois, le secteur agricole et agro-industriel, qui sera le plus grand pourvoyeur.

Il faut très vite, dans le peu de temps qu'il a - parce qu'on lui a dit : vous avez des ambitions légitimes pour développer vite, mais vous avez peu de temps, deux ans à peine - nous ne serons pas membres du gouvernement, mais on lui a dit : Excellence, 'il ne faut pas des gens qui vont apprendre leur travail en devenant ministre', non, vous n'avez pas le temps pour cela ».

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.