Afrique: CAN U20 / Quarts de finale - Maroc-Tunisie (0-0 - 1-4 aux TAB) - Du cœur... et de la chance

27 Février 2021

Certes, nos jeunes se sont qualifiés en demi-finales aux tirs au but, mais le choix de Maher Kanzari d'aligner Ahmed Laabidi y est pour quelque chose.

Stade municipal de Nouadhibou. Tunisie U20 et Maroc U20 font match nul (0-0). La Tunisie U2O se qualifie en demi-finales aux tirs au but (4-1). Arbitrage du Libyen Moaataz Ibrahim.

Tunisie U20 : Damergi (A. Laabidi 120'), Guesmi, Lamti, Bellamine, Ben Zghada, C. Laabidi, Zaddem, Amri, Berrima (Mekni 90'+1), Abidi (Selmi 64') et Ayari (Mimouni 64').

Un derby maghrébin qui est en plus un quart de finale de la Coupe d'Afrique des Nations: on savait que l'explication contre le Maroc n'allait pas être une mince affaire pour nos internationaux U20. Mais on ne pensait pas que ce derby allait être ennuyeux à mourir !

Hier après-midi sur la pelouse du Stade municipal de Nouadhibou, notre sélection nationale U20 a croisé donc de nouveau le fer avec son homologue marocaine qui l'a tenue en échec (0-0), en décembre dernier, lors du tournoi UNAF qui s'est déroulé à Tunis.

Et comme lors de la confrontation de décembre, la prudence a ponctué hier le jeu des Tunisiens et des Marocains. Les uns comme les autres ont cherché d'abord à tâter le terrain, tout en tentant de prendre au dépourvu la défense adverse. Nous internationaux étaient les premiers à tenter leur chance par le biais d'Abdallah Amri dont le tir frôla le montant gauche des filets de Bellaarouch (5'). Cinq minutes plus tard, notre sélection nationale l'a échappé belle suite à une erreur d'Elyès Damergi qui a failli nous coûter cher (10').

Malgré ces débuts plutôt prometteurs, le jeu allait se concentrer essentiellement à l'entrejeu. Il a fallu attendre la 33' pour assister à la troisième occasion du match quand Ben Zghada tenta sa chance dans la zone de réparation adverse mais sa balle est repoussée par la défense marocaine.

Côté adverse, Ayoub Mouloua dribbla deux défenseurs avant d'adresser un tir cadré, intercepté en deux temps par Damergi (41').

Rien à mettre sous la dent...

Après une première mi-temps durant laquelle les calculs tactiques ont prévalu sur la qualité du jeu, on était curieux de voir qui des nôtres ou des Marocains allait pouvoir renverser la vapeur avant la fin du temps réglementaire. Malgré les changements opérés par les deux sélectionneurs, les attaques sont restées stériles. Et ce n'est pas le coup franc direct tiré par Lahtimi, dévié en corner par la défense tunisienne, qui allait changer la donne (89').

Les deux minutes du temps additionnel non plus. Et les deux protagonistes de jouer les prolongations. Une demi-heure de jeu supplémentaire aussi ennuyeuse que les 90 minutes qui l'ont précédée. C'est que les attaquants manquaient de créativité, et de cran aussi, rien que pour titiller les défenses adverses. Et même si on a eu droit à quelques frappes, à l'instar du coup franc direct tiré de la droite par Chiheb Laabidi, c'était sans danger pour la défense marocaine (104').

Les uns comme les autres, avaient un sérieux problème dans les 30 derniers mètres et seule la chance semblait pouvoir les départager. Les prolongations s'étant terminées sur un nul vierge, les deux protagonistes n'avaient plus qu'une seule solution : la séance des tirs au but. Une séance en prévision de laquelle Maher Kanzari a incorporé le gardien Ahmed Laabidi à la place d'Elyès Damergi à la 120', soit à l'ultime minute des prolongations. Un choix qui allait s'avérer payant étant donné qu'Ahmed Laabidi a arrêté deux tirs marocains. Et la Tunisie de remporter la séance des tirs aux but (4-1), se qualifiant ainsi aux demi-finales de la CAN.

A La Une: Maroc

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.